Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

A Lomé, les pays du Conseil de l’Entente réfléchissent à de nouvelles approches pour combattre le terrorisme


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 21 Septembre 2019 modifié le 21 Septembre 2019 - 08:00


© DR
© DR
Lomé - Lomé abrite du 17 au 19 septembre 2019, la 4ème réunion des experts chargés de la sécurité et des frontières du Conseil de l'Entente.

Les travaux ont démarré le mardi 17 septembre 2019 sous la direction du Colonel Massina Yotrofeï, Directeur Général de la Gendarmerie Nationale du Togo, également président de la Réunion des Experts de la Sécurité.

Cette rencontre, a rappelé à l’ouverture des travaux, le Secrétaire Général du Conseil de l’Entente, Patrice Kouamé va servir aux experts en charge de la Sécurité et des frontières des 5 pays membres, de cadre de réflexion sur les défis sécuritaires auxquels font face les pays de la sous-région en vue de définir de meilleures approches en termes de lutte contre la criminalité, le terrorisme et la coopération transfrontalière.

« Le Conseil de l’Entente, dans le respect des principes de subsidiarité et de complémentarité qui fondent le partenariat entre les organisations sous régionales, a inscrit son action dans la prévention. Le constat principal qui est ressorti de nos précédentes rencontres est la nécessité d’une meilleure compréhension des menaces sécuritaires actuelles et leur évolution en vue d’adopter de nouvelles approches », a-t-il laissé entendre.

La rencontre de Lomé a un double objectif. Celui du renforcement du niveau de compréhension des experts en matière d’extrémisme violent en vue de proposer des approches de réponses et en second lieux, elle va servir de cadre de validation du projet de directive sur la prévention de l’extrémisme violent dans la zone. Un projet appelé à être soumis au prochain Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernent du conseil de l’Entente.

« De nombreux défis restent à relever en matière de sécurité dans nos pays. Il devient ainsi impératif de songer aux mécanismes et stratégies efficaces de lutte contre ce phénomène », a indiqué de son côté le Colonel Massina Yotrofeï, Directeur Général de la Gendarmerie Nationale.

Les conclusions issues de cette 4e réunion des experts seront soumises à la réunion annuelle des ministres en charge de la Sécurité des pays membres du Conseil de l’Entente (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Togo) qui se tiendra le 20 septembre prochain dans la capitale togolaise.

Le Conseil de l’Entente pour rappel, est présidé par le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé. Il est composé de cinq pays à savoir Bénin, Burkina Faso, Cote d’Ivoire, Niger et le Togo.