Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Afrique centrale : la COSUMAF, un acteur majeur pour la modernisation du sytème financier


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 17 Juin 2019 modifié le 17 Juin 2019 - 17:23


© COSUMAF
© COSUMAF
Le Collège de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF) s’est réuni le 12 juin 2019 en session ordinaire à l’hôtel Hilton de N’Djamena, République du Tchad, sous la présidence de Monsieur Nagoum YAMASSOUM, Président de la COSUMAF.

La rencontre a été précédée le 11 juin d’une audience solennelle de prestation de serment du Secrétaire Général et des nouveaux Commissaires du Collège devant la Cour de Justice Communautaire de l’Afrique Centrale, en présence des autorités gouvernemen- tales, communautaires, diplomatiques et traditionnelles présentes à N’Djamena.

Au cours de sa session, le Collège de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale s’est félicité de la décision des Chefs d’Etat de la CEMAC visant à intégrer les deux marchés boursiers opérant dans la CEMAC; il a pris acte de l’évolution des travaux engagés en vue de dynamiser le marché de capitaux de la zone.

© COSUMAF
© COSUMAF
Après avoir pris connaissance de l’évolution du marché de capitaux en zone CEMAC, les Commissaires de la COSUMAF ont examiné et adopté plusieurs dossiers en instruction relatifs aux activités du marché financier d’Afrique Centrale, ainsi que d’autres relatifs au fonctionnement de la Commission, notamment celui sur l’évolution de la réforme des textes juridiques et règlementaires de la COSUMAF dont ils ont pris acte. Le Collège a en outre agréé différents acteurs et structures de marché et décidé d’apposer son visa à certaines opérations.

A l’issue de ses travaux, le Collège a encouragé son Président à veiller à la bonne fin des opérations de fusion des autres structures de marché, conformément à l’échéance fixée par la Conférence des Chefs d’Etat.