Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
REACTION

Allégation d'usurpation de titre : la présidente de l'association des Lamy-Fortains et N'Djamenois se défend


Alwihda Info | Par - 12 Janvier 2023


Asma Gassim a tenu une conférence de presse pour répondre aux allégations de Banaye Hissein à l'encontre de l'association des Lamy Fortains et N'djamenois. Voici la teneur de son droit de réponse.


Asma Gassim, présidente de l'Association des Lamy-Fortains et N'djamenois (ALAM-NDJAM), a organisé une conférence de presse pour apporter des éclaircissements sur les allégations d'usurpation de titre qui lui ont été adressées par Banaye Hissein Moussa.

Créée en 2013, l'ALAM-NDJAM a pour objectif d'unir les Lamy-Fortains, de transmettre les bonnes valeurs aux plus jeunes et d'aider les plus démunis. Le groupe, qui regroupe des femmes de toutes les couches sociales et de toutes les régions du Tchad, a été créé en souvenir de l'époque d'avant les événements de 1979. Il était symbolisé par une tontine avec un taux participatif de 2 500 FCFA et a permis à beaucoup de femmes de s'y joindre. En 2013, les membres ont décidé d'associer les hommes Lamy-Fortains et les jeunes N'djamenois, d'où la création de l'association.

L'ALAM-NDJAM, dont le slogan est la paix, la cohésion sociale, l'amour et le pardon du prochain, a pour mission de promouvoir ces valeurs. Depuis sa création, l'association a réalisé de nombreux projets bénéfiques pour le développement de la société tchadienne.

Le 28 juin 2021, Banaye Hissein Moussa a déposé une plainte contre Asma Gassim auprès du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de N'djamena, l'accusant d'usurpation de titre de présidente de l'ALAM-NDJAM. Selon lui, Asma Gassim a pris la parole en tant que présidente lors d'une réunion de concertation tenue le 25 juin 2021 à l'Hôtel Radisson Blue, sous la présidence du Ministre d'Etat Chargé de la Réconciliation Nationale et du Dialogue, sans être habilitée à le faire.

Suite à cette plainte, des auditions sur procès-verbaux ont été organisées et l'affaire a été renvoyée à l'audience publique. Lors de la première audience tenue le 13 octobre 2021, au cours de laquelle Asma Gassim a participé suite à une convocation régulière, le tribunal a décidé de renvoyer l'affaire à une autre date pour production de pièces. Cependant, cette audience n'a pas pu avoir lieu en raison de l'indisponibilité du Tribunal. Asma Gassim s'est alors vue notifier une décision rendue par défaut le 29 décembre 2021, sur la base des seuls éléments fournis par Banaye Hissein.

Malgré cette opposition, la décision a été maintenue, et Asma Gassim se retrouve maintenant dans l'obligation de prouver qu'elle est bien la présidente de l'association des Lamy-Fortains et N'Djamenois. Cette situation est d'autant plus délicate qu'elle met en cause la crédibilité de l'association et de ses actions en faveur de la paix, la cohésion sociale, l'amour et le pardon du prochain.

Asma Gassim a donc tenu cette conférence de presse pour expliquer les faits et rétablir la vérité sur cette situation. Elle a rappelé l'historique de la création de l'association, ses objectifs et ses actions en faveur de la communauté. Elle a également dénoncé les accusations infondées de Banaye Hissein, qui cherche apparemment à discréditer son travail et celui de l'association.

Elle a enfin appelé les autorités compétentes à faire toute la lumière sur cette affaire, afin de rétablir la vérité et de protéger l'intégrité de l'association des Lamy-Fortains et N'Djamenois. Elle a également appelé les membres de l'association et la communauté en général à rester solidaires et à continuer de soutenir leurs actions en faveur de la paix et de la cohésion sociale.
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)