Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Attaque du camp d'Inates au Niger : l'UA dénonce un manque de "solidarité agissante"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Décembre 2019


Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat. © UA
Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat. © UA
Le Président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki Mahamat a condamné jeudi l'attaque ignoble du camp d'Inates au Niger. Il a fait part de sa consternation après l’attaque terroriste perpétrée le 10 décembre 2019 contre les forces armées nigériennes à Inates dans l'ouest du pays.

Moussa Faki Mahamat "rappelle avec force sa déclaration au Forum d’Aswan, ce 11 décembre 2019, qu’il n’est pas normal que l’Afrique ne fasse preuve d’une solidarité agissante et d’un appui conséquent aux pays du Sahel et du Bassin du Lac Tchad confrontés au terrorisme et la criminalité transfrontalière qui menacent clairement la paix et la sécurité du continent dans son ensemble."

L'armée nigérienne a subi mardi ses plus lourdes pertes depuis qu'elle est confrontée au défi jihadiste lors de l'attaque du camp d'Inates, dans l'Ouest, qui a fait 71 morts et entraîné le report d'un sommet entre la France et les pays du Sahel. 

"Malheureusement, on déplore le bilan suivant: 71 militaires tués, 12 blessés, des portés disparus, et un nombre important de terroristes neutralisés", selon un communiqué du ministère de la Défense, lu à la télévision nationale. 

"Les combats", qui ont duré trois heures, ont été "d'une rare violence combinant des tirs d'artillerie et l'emploi de véhicules kamikazes par l'ennemi", a ajouté le ministère, estimant le nombre de "terroristes lourdement armés" à "plusieurs centaines".