Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Au Togo, 2935 entreprises créées au premier trimestre, une hausse de 13% entre janvier et mars 2018


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Avril 2018 modifié le 17 Avril 2018 - 18:08


Vue de la ville de Lomé. © Jacques TORREGANO pour Jeune Afrique
Vue de la ville de Lomé. © Jacques TORREGANO pour Jeune Afrique
Lomé - La mise en place d’une Cellule Climat des Affaires (CCA) sous l’égide de la Présidence de la République et la mise en œuvre de nombreuses réformes pour faciliter la création d’entreprises et attirer les investisseurs, donnent de probants résultats. 

Au Togo, le nombre d'entreprises créées au premier trimestre 2017 a bondi de 13,6% en glissement annuel, selon des statistiques du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) suite aux mesures engagées ces dernières années par le gouvernement togolais pour améliorer le climat des affaires et inciter les jeunes Togolais à l’entrepreneuriat.

Cette embellie annonce les prémices de la série de réformes amorcées dans le cadre de l'amélioration de l'environnement des affaires. Au total, 2935 entreprises ont été créées sur les trois (3) premiers mois contre 2583 à la même période un an plus tôt.

« Entre janvier et mars 2018, pas moins de 2935 entreprises ont été créées. Des chiffres en hausse par rapport à la même période l’année dernière où 2583 avaient été créées au premier trimestre 2017, soit une hausse de 14% », a informé la Cellule Climat des Affaires (CCA) tout en précisant que parmi ces entreprises nouvellement créées, 417 sont étrangères.

La création d'entreprises s'est améliorée en glissement annuel de 4% en janvier, 12,4% en février et de 26% en mars. Ainsi, 1007, 875 et 1053 entreprises ont été créées respectivement en janvier, février et mars 2018. Dans les détails, 2120 entreprises soit 83% du total sont togolaises. 

Les réformes engagées à savoir la suppression des droits d’enregistrement et de timbres, la libéralisation du capital social, l’exonération de la Taxe Professionnelle Unique (TPU), la réduction des frais de publication et du coût d’octroi du permis de construire en passant par la création d’entreprises en ligne ont été confortées par la Loi de finances 2018 qui a introduit de nouvelles actions en faveur des promoteurs d’entreprises. 

Aussi la réduction des frais et du délai de raccordement au réseau électrique sont autant de mesures qui encouragent l'entrepreneuriat.

Cette dynamique devrait se poursuivre pour le reste de l'année et même s'accélérer davantage si la crise sociopolitique qui frappe actuellement l'économie togolaise trouvait un dénouement pacifique, sous l'impulsion de la batterie de mesures engagées par le gouvernement pour améliorer le climat des affaires.