Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Au Togo, le projet d’identification biométrique unique des citoyens va entrer dans sa phase opérationnelle


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 4 Mai 2018 modifié le 4 Mai 2018 - 06:37


Illustration. Crédits photo : sources
Illustration. Crédits photo : sources
Lomé, le 03 Mai 2018- Il a été question lors du Conseil des Ministres tenu le mercredi 18 avril 2018 dernier au Palais de la Présidence de doter chaque citoyen togolais mais aussi tout individu résidant au Togo, d’un numéro d’identification biométrique unique. Ce projet d’identification biométrique des citoyens togolais va entrer dans sa phase opérationnelle.

Ce système permettra à terme, la délivrance de documents authentiques et de nouveaux documents d’identité sécurisés, conformes aux standards internationaux. En outre, l’utilisation d'un numéro unique d'identification et l’authentification biométrique des personnes seront utiles pour parer au cas de fraudes et d’abus d’identité.  

Ce projet « e-ID Togo » entre dans le cadre du processus de modernisation et de réforme de l’administration publique engagé par l’Etat togolais et vise à développer un système biométrique moderne qui identifie de manière unique tous les individus vivant sur le territoire national, avec pour objectif de disposer d’informations fiables permettant, notamment la fourniture ciblée de services publics et sociaux.

Selon un document « la Présidence de la République dispose de fonds sur le budget de l’Etat afin de financer le programme d’identification nationale biométrique « e-ID Togo » et a l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements au titre de la fourniture, l’installation et la maintenance du système d’identification nationale biométrique ».

Selon ses promoteurs, ce système devrait se révéler fondamental pour la vérification de l’identité au Togo tout en permettant à terme de fournir un service de numéro d’identification unique (NIU) et une gestion du cycle de vie de l’ID à tous les citoyens et résidents du Togo, y compris les nouveau-nés et les enfants.

Entre autre, il servira de base à la fourniture ciblée de services publics, privés et sociaux. Aussi, deviendra-t-il une composante essentielle des systèmes d’identification existants, notamment l’Etat civil, la nationalité, la Carte Nationale d’Identité et le passeport. Soulignons qu’une sollicitation  publique de manifestations d’intérêt est lancée à cet effet.