Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Burkina Faso : l’ONU condamne une attaque meurtrière contre un camp militaire


- 23 Août 2019 modifié le 1 Janvier 1970


UN News

Selon les rapports officiels, il s’agit d’une des attaques les plus meurtrières cette  année, a précisé son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans un communiqué publié mercredi soir.

António Guterres a exprimé ses plus sincères condoléances aux familles des défunts ainsi qu’au peuple et au gouvernement burkinabé, et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

D'après la presse, l’attaque perpétrée avant l’aube a fait 24 morts et 7 blessés parmi des militaires burkinabés. Cette attaque a été attribuée à des djihadistes. Jusque-là, la plus grosse attaque djihadiste jamais perpétrée contre l'armée burkinabé avait fait 12 morts, à Nassoumbou, également dans la province du Soum, en décembre 2016. 

Le Burkina Faso fait face depuis plus de quatre ans à des attaques djihadistes de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le nord et l'est du pays, qui ont fait plus de 500 morts. 

« Le Secrétaire général condamne en outre les attaques qui visent de manière indiscriminées les populations civiles. Il appelle les autorités à veiller à ce que leurs auteurs soient rapidement traduits en justice et à ce que toutes les actions militaires soient menées conformément au droit international relatif aux droits de l'homme et au droit international humanitaire », a ajouté son porte-parole. 

Le chef de l'ONU a réitéré « sa solidarité avec le gouvernement et le peuple du Burkina Faso », indique encore le communiqué.

Distribué par APO Group pour UN News.

Source : https://www.africa-newsroom.com/press/burkina-faso...