Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : Célébration de la semaine d'action contre la violence faite aux femmes


Alwihda Info | Par - 2 Décembre 2023


Depuis 1981, du 25 novembre au 10 décembre, des hommes et des femmes de partout dans le monde unissent leurs voix pour dénoncer les actes de violence commis envers les femmes. C'est dans le même cadre que le Forum des Femmes Autochtones (FFAC), en partenariat avec Féministe en Action, a organisé un forum national sur le "Rôle des technologies digitales et de l'innovation dans la promotion de l'égalité de genre et l'autonomisation des femmes".


Le ministère des Affaires Sociales, le ministère des Postes et Télécommunications, le ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille, les organisations partenaires internationaux tels que Care Cameroon, ONU-FEMMES, l'Agence Française de Développement, la Commission des Droits de l'Homme au Cameroun, les organisations de la Société Civile et environ 30 femmes dirigeantes ont pris part aux travaux qui se sont déroulés à Yaoundé du 29 au 30 novembre 2023.
 
L'objectif général des ateliers tenus lors de ce forum était de contribuer à la promotion de l'égalité de genre et de l'autonomisation des femmes à travers l'utilisation des technologies de l'information et de l'innovation.
 
Afin de répercuter les connaissances acquises par les membres des associations respectives, les participants devaient renforcer leurs compétences en matière de technologies digitales et d'innovations.


Madame Bouba Aei-Satu, qui est la présidente du Forum des Femmes Autochtones du Cameroun, a conseillé aux femmes dirigeantes d'écouter attentivement les différentes présentations afin d'obtenir une meilleure restitution auprès de leurs associations respectives.
 
M. Zambo, qui était la voix d'ONU-Femmes au cours de la cérémonie, a exprimé sa gratitude d'avoir été invité à cette assemblée pour faire entendre la voix des laissés-pour-compte. Il a souligné que l'une des missions d'ONU-Femmes est de protéger les couches sociales vulnérables. De plus, il a exprimé sa gratitude aux dirigeants du Forum des Femmes Autochtones pour ces initiatives de partage. Il a également fait la promesse de soutenir ces initiatives de manière permanente.
 
M. John Mbulama Kasruba, le directeur national de Care Cameroon, pour sa part a souligné que la promotion de l'équité et du genre est un principe fondamental de la Stratégie de Développement National 2020-2030 du Cameroun. Il a pour cela soutenu que, bien qu'elles contribuent à réduire les écarts de genre, les technologies digitales créent de nouveaux emplois et sont un facteur indéniable de développement dans le domaine de la communication et dans tous les autres domaines de la vie socio-économique.
 
Enfin, Madame Bikay, représentante du Minpostel, affirme que le secteur numérique sera le catalyseur du monde de l'emploi de demain. Le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel) du gouvernement camerounais a mis en place de nombreux projets dans le but de diminuer la disparité numérique et de promouvoir un accès équitable pour tous. À ce jour, le Cameroun détient environ 12 000 kilomètres de fibre optique répartis dans tout le pays. En poursuivant sa parole, la représentante du Minpostel a souligné que le digital joue un rôle central dans la transformation de notre société car il est une source importante d'innovation et de développement.
 
Elle a insisté sur le fait que l'analphabétisme numérique entrave l'épanouissement de la femme. Un grand pas vers l'assainissement du cyberespace camerounais fera l'objet de la formation des femmes aux bonnes pratiques à appliquer sur internet. Enfin, elle a souligné que ce forum est une occasion, en marge des autres campagnes qui sont menées à travers le pays, de se familiariser avec les bases de la sécurité en ligne et de se préparer à un usage responsable et utile du numérique.


« Nous avons été initiés sur le langage de la programmation, les notions de base pour organiser nos codes, nos premiers pas avec C ou encore l’utilisation de Java Script  pour concevoir des sites web, mais où sont les outils ? Nous n’avons pas d’ordinateur, pas d’internet encore moins d’électricité pour nous digitaliser. Cet atelier me fait penser à un Star Wars où tout semble lointain et inaccessible. Pendant que le monde parle d’analphabétisme numérique nous ne savons même pas lire », a réagi la représentante des femmes autochtones du Nord Cameroun Fanta Dada Petel.
L'entrée en jeu du numérique dans le quotidien des peuples autochtones restera un grand défi pour le gouvernement.
Peter Kum
Peter Kum est un jeune journaliste camerounais doté d’une expérience d’une quinzaine d’années dans... En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)