Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun /Covid-19 : Mbarga Atangana offre des kits à son département


Alwihda Info | Par - 10 Juin 2020

Le ministre du Commerce a procédé le 9 juin dernier à Mfou, à la remise d’un important don de matériels de protection contre coronavirus aux communes de la Mefou et Afamba.


Cameroun /Covid-19 : Mbarga Atangana offre des kits à son département
La cérémonie de remise de dons aux huit communes du département de la Mefou et Afamba, par le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana, s’est déroulée dans le strict respect des manières barrières prescrites dans le cadre de la riposte contre la pandémie du coronavirus au Cameroun. C’était en présence des autorités administratives de la ville de Mfou et des maires du département. Cette action citoyenne intervient à la suite de bien d’autres, et surtout elle s’inscrit en droite ligne de la solidarité nationale impulsée par le chef de l’Etat qui en a donné le ton, en dotant chaque région du pays, du matériel de protection. « Nous devons assurer un accompagnement permanent aux populations pendant la durée de la pandémie », a rassuré le ministre du Commerce qui s’est posé une question fondamentale : « Que serions-nous sans nos militants ? ».
Le matériel de protection destinée aux communes de la Mefou et Afamba est constitué de : 1 500 masques, 100 seaux-robinets, 100 cartons de savons, 17 cartons de gel hydro-alcoolique et 8 thermo-flashs. A la même occasion, le directeur de l’hôpital de district Mfou, le Dr Georges Ottou a réceptionné des denrées alimentaires composées des sacs de riz, de farine, de sucre, des palettes d’eau et des cartons de gel hydro-alcoolique.
Dans son mot de bienvenue, le maire de Mfou, Francis Ngoumou, a apprécié à sa juste valeur, ce geste de générosité du donateur du jour qui n’est pas à sa première action, en faveur des populations de son département. Ce dernier a exprimé la profonde gratitude des populations locales qui savent toujours compter sur la générosité légendaire de Luc Magloire Mbarga Atangana. Le membre du gouvernement a rappelé aux uns et autres le respect des mesures barrières prescrites par l’OMS et le ministère de la Santé publique. « Ce n’est pas une maladie imaginaire et sélective », a-t-il rappelé. Et comme l’a dit le chef de l’Etat, au cours de son massage à la Nation le 19 mai dernier, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics. « Il faut le respecter afin de ne pas mettre la vie ses autres en danger ».
A travers cet élan de solidarité agissante des élites de la Mefou et Afamba, il s’agit de former un front derrière le président Paul Biya et le gouvernement, pour mettre hors du pays le coronavirus qui continue de faire des ravages dans la société camerounaise.