Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun : Le maire de Dschang assiste au congrès de l’AIMF à Tunis


Alwihda Info | Par - 9 Décembre 2020

Au cours des travaux, entre autres, le Bureau de l’Association Internationale des Maires Francophones examinera le programme d’appui aux villes, pour la réalisation des projets de développement urbain.


Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou, maire de Dschang et président du Centre Technique Agroalimentaire du Cameroun.
Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou, maire de Dschang et président du Centre Technique Agroalimentaire du Cameroun.
Le maire de la ville universitaire de Dschang au Cameroun, Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou prend part à la 40ème Assemblée générale de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) à Tunis (Tunisie), particulièrement en sa qualité de membre du Bureau Exécutif de l’Association Internationale des Maires Francophones que dirige le maire de Paris, Mme Anne Hidalgo.
En effet, Tunis accueille les 9 et 10 décembre, le Congrès de l’AIMF qui comprendra un colloque sur la Ville et le numérique, la réunion du Bureau de l’Association, ainsi que celle de l’Assemblée générale. 130 délégations de maires et de partenaires internationaux, en provenance de 33 pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe, participent aux débats en présentiel ou à distance.

Alors que le Cameroun y est représenté par 11 communes, au cours de ces assisses, la mairie de Dschang et le Centre Technique Agroalimentaire du Cameroun, dont Jacquis Gabriel Kemleu Tchabgou est le président, seront mis en exergue. S’agissant des grands événements sportifs que le Cameroun va accueillir (CHAN et CAN), il faut rappeler que le Centre Technique Agroalimentaire (CTA-CAM GIE) est appelé à accompagner les promoteurs des restaurants et des hôtels retenus. Il s’agit par ailleurs de procéder à la certification exigible, pour la mise en place des bonnes pratiques d'hygiènes dans les hôtels et les restaurants.
Le CTA-CAM GIE a été lancé en juillet 2017 par l'Etat et ses partenaires au développement, l'Union Européenne et l’ONUDI pour l’accompagnement technique des intervenants de l'agroalimentaire à travers la formation des acteurs du secteur agroalimentaire, l'accompagnement à la mise en place des bonnes pratiques d'hygiènes, les analyses et essais de laboratoire des produits agroalimentaires et des matières premières.

Programme d’appui aux villes
La rencontre de Tunis sera l’occasion, pour les maires francophones, de faire le bilan des actions engagées par l’AIMF en 2020 pour soutenir les plans de riposte des villes face au Covid-19. Au total, 2,5 millions d’euros ont été mobilisés par l’Association pour appuyer 178 villes dans 19 pays. Pour faire face aux besoins à venir et alors que la crise sanitaire va affecter pour longtemps encore les territoires, le Bureau de l’Association statuera sur un renforcement du Fonds d’urgence de l’AIMF par un apport en économies de fonctionnement.

Le Bureau de l’Association examinera également le programme d’appui aux villes pour la réalisation de projets de développement urbain. Il se prononcera sur l’attribution de plus d’1 million d’euros de subventions pour 14 projets qui permettront d’améliorer l’accès à la culture et à l’éducation, à l’eau et à l’assainissement, aux services de santé, mais aussi de dynamiser l’entrepreneuriat. Ces subventions de l’AIMF joueront un rôle d’amorce pour constituer des partenariats financiers d’un montant supérieur à 8 millions d’euros.
Le 10 décembre, l’Assemblée générale procèdera à l’élection d’un nouveau Bureau de l’Association, pour deux ans. Elle déterminera également le lieu et le thème du congrès 2021 de l’Association.