Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
EDITORIAL

Cameroun/UPC : célébration du 72ème anniversaire renvoyée


Alwihda Info | Par - 10 Avril 2020

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le secrétaire général de l’Union des populations du Cameroun, Robert Bapooh Lipot rappelle le respect des prescriptions gouvernementales portant sur la lutte contre le Covid-19.


Le secrétaire général de l’Upc Robert Bapooh Lipot (au centre), au cours d’une réunion du bureau directeur du parti.
Le secrétaire général de l’Upc Robert Bapooh Lipot (au centre), au cours d’une réunion du bureau directeur du parti.
L’apparition de la pandémie du coronavirus impacte négativement toutes les activités à travers le monde. Ainsi, par respect des prescriptions des pouvoirs publics pour limiter la propagation de cette maladie, le secrétaire général de l’Union des populations du Cameroun (UPC), l’honorable Robert Bapooh Lipot, informe les militants et sympathisants de son parti, l’opinion politique nationale et internationale que la célébration du 72ème anniversaire de l’Upc, initialement prévue le 10 avril 2020 sur toute l’étendue du territoire national, est renvoyée à une date ultérieure.
Dans un communiqué rendu public ce jeudi, le secrétaire général de l’Upc indique par ailleurs aux militants et sympathisants de sa formation politique que cette année, la célébration sera marquée par l’inauguration des monuments des patriotes d’Ekité déjà réalisés à Edea. L’homme politique compte ainsi sur le patriotisme des militants et sympathisants, tout en invitant les populations à respecter scrupuleusement les mesures gouvernementales visant à lutter efficacement contre la propagation du Covid-19 au Cameroun.
Par ailleurs, le secrétaire général de l’Upc a profité de l’occasion pour adresser une lettre ouverte aux leaders de la société civile et de la classe politique camerounaise. Cela au moment où le Cameroun connait des crises multiples telles que la recrudescence des attaques de Boko Haram à l’Extrême-Nord, la guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et la pandémie mondiale du Covid-19. « Lorsque les enjeux et les défis du présent appellent à l’unité, à la solidarité et au dialogue, face au peuple, derrière nos forces armées et les institutions républicaines, les acteurs de la société civile et leaders des partis politiques doivent impérativement taire leurs écueils du passé, rompre avec la dynamique d’exclusion et s’entendre sur l’essentiel pour sauvegarder l’intégrité de notre territoire, assurer la sécurité de nos populations et de leurs biens », a déclaré Robert Bapooh Lipot. Il encourage le gouvernement à redoubler d’effort pour traduire en actes les mesures prises par le chef de l’Etat pour améliorer les conditions de vie des populations et lutter efficacement contre la pandémie du Covid-19.
Enfin, le secrétaire général de l’Upc estime que les acteurs de la société civile et de la classe politique du Cameroun doivent impérativement croire aux vertus du dialogue. Il regrette tout de même que l’on dépense « beaucoup d’énergie à construire des fossés entre nous ». Il réaffirme du reste, son attachement aux dispositions de la Constitution faisant du Cameroun un Etat unitaire décentralisé, un et indivisible.