Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Cameroun/Yaoundé : la ville attend son complexe immobilier multifonctionnel


Alwihda Info | Par - 22 Décembre 2019

La signature du contrat de bail emphytéotique relatif à ce projet a eu lieu à Yaoundé le 17 décembre 2019, entre l’Etat du Cameroun et la Société de distribution du Cameroun (Sodicam).


Echange de documents entre le ministre Henri Eyebe Ayissi (à gauche) et le PDG de Mercure Adnan  Houdrouge (à droite).
Echange de documents entre le ministre Henri Eyebe Ayissi (à gauche) et le PDG de Mercure Adnan Houdrouge (à droite).
Si les toutes conditions contractuelles sont respectées, dans 36 mois, la physionomie de la ville de Yaoundé, au lieu-dit Poste centrale, va complètement changer. Un vaste projet y est en cours pour la construction et l’exploitation d’un complexe hôtelier et d’un hypermarché. Cette infrastructure va se déployer sur deux édifices de R+12 comprenant un hôtel d’environ 200 chambres d’une part, et R+8 comprenant des commerces, des parkings, un business center, ainsi que des espaces de restauration et de loisirs d’une part.
Le 17 décembre dernier, c’est en sa qualité de représentant de l’Etat que le ministre de Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi a procédé à la signature du contrat de bail emphytéotique relatif à ce projet. La société Sodicam était représentée pour sa part par son président directeur général Adnan Houdrouge. Le bail emphytéotique sur le terrain domanial, porte sur une superficie de 3085 m², sis à Yaoundé, au lieu-dit « Poste central ». Il fait l’objet du titre foncier n°0716/Mfoundi appartenant à l’Etat du Cameroun. Ainsi donc, le ministère du Cadastre, des Domaines et des Affaires foncières engage le gouvernement, conformément au décret du 20 novembre 2019 autorisant la conclusion d’un bail emphytéotique, d’une durée de 50 ans, sur une dépendance du domaine privé de l’Etat.
Suivant ce décret, le président de la République a autorisé le Mindcaf à procéder à la conclusion de ce contrat. « Nous sommes au cœur de la réalisation des grands chantiers du gouverne¬ment conformément à la politique définie par le président de la République, s’agissant des infrastructures hôtelières et de loisirs, tourisme, en rapport avec la vocation de notre cité capitale Yaoundé qu’il faut embellir… », a déclaré le ministre Henri Eyebe Ayissi. S’agissant des conditions d’exécution du contrat de bail, il est conclu pour une période de 50 ans renouvelable, moyennant le paiement d’une redevance domaniale annuelle de 46 275 000 FCFA, révisable tous les cinq ans. Sous peine d’entrainer la nullité du bail, Sodicam s’engage à ne pas changer la destination de la parcelle de terrain objet du bail, sans l’autorisation de l’Etat. Elle s’oblige, en outre, à effectuer dans un délai de trois ans, le projet envisagé. Par ailleurs, le bail conclu entre les deux parties est incessible.
La Sodicam est une société de droit camerounais, filiale du groupe Mercure international Monaco, plus connue par ses magasins Casino ou City Sports. Elle emploie environ 1000 personnes et réalise un chiffre d’affaires annuel de 35 milliards. C’est dans le souci de diversifier ses activités qu’elle va construire ce complexe immobilier multifonctionnel. Pour la réalisation de son projet, Sodicam entend investir plus de 17 milliards de FCFA.