Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Centrafrique: Le CPR envoie les FACAS en mission humanitaire


Alwihda Info | Par CPR - 11 Novembre 2015

BOKASSA, APOTRE TI LA PAIX


Avec tous les contingents venus des quatre coins du monde en République Centrafricaine dans le cadre d'une mission Onusienne de maintien de la Paix. Alors que cette Paix est mise à mal par les centrafricains eux-mêmes. C'est donc une affaire de compétence ou d'incompétence, d'égoïsme, donc de souveraineté nationale. Un pays incapable de faire des réformes depuis des années et les problèmes s'accumulent.

Aujourd'hui on parle de réarmement des FACAS:
-ya-t-il combien encore de militaires centrafricains en âge de porter les armes. Le régime Kolingba a mis sur la touche beaucoup d'Officiers et hommes de troupe. Le régime Patassé a hérité d'une Armée ethnique et tous sont devenus mutins et donc dispersés. Le régime Bozizé est venu avec ses colonels et ses généraux formés dans les brousses centrafricaines.

Faisons un calcul, 2015-1982(prise de pouvoir de Kolingba, assassinat du Général Mayemokola)=cela fait 33ans. Même si ces FACAS sont nés en 1982, début du régime Kolingba, ils ont déjà l'âge de la retraite, l'âge d'être reformé. Donc à ce jour il n'y a pas de FACAS.

Voici la proposition du CPR: le Burundi, le Congo démocratique, le Tchad (lac Tchad), le Cameroun(Nord), le Pakistan, le Rwanda, le Kosovo, la France, l'Amérique, le Maroc (sahraoui), l'Espagne, l'Italie...tous en Centrafrique pour le maintien de la Paix. ENVOYONS DONC NOS FACAS dans le cadre d'une mission Onusienne de la Paix dans ces mêmes pays au Burundi, au RDC, en Syrie, au Sud-Soudan, au Nigéria, au Cameroun, au Tchad, au Sahraoui, devant les collèges et lycées en Amérique, nous sommes tous Charlie, en Israël, en Palestine. Même le Téméraire Général Ngaïkosset Eugène, l'homme fort du régime Bozizé, remis en liberté découvre la Faim aujourd'hui, il peut commander un contingent centrafricain au Rwanda (référence à ses vidéos annonciateurs) et Nourredine Adam peut faire la même chose au Tchad (boko-haram).

Voilà le boulot du 21è siècle. Il ya peut-être embargo sur les armes en Centrafrique mais les munitions sont inépuisables.
VIVE LES FACAS !

Michel Chantry, secrétaire-général du CPR, le 09.11.2015



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Janvier 2021 - 14:26 La Nouvelle Afrique !







TRIBUNE & DEBATS