Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : des assaillants tués et arrêtés suite aux attaques à l'entrée de Bangui


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Janvier 2021

Des assaillants ont été faits prisonniers et transférés à la section de recherche et d'investigation, informe le Premier ministre.


Centrafrique : des assaillants tués et arrêtés suite aux attaques à l'entrée de Bangui. © PM/Firmin.N
Centrafrique : des assaillants tués et arrêtés suite aux attaques à l'entrée de Bangui. © PM/Firmin.N
Les forces de sécurité centrafricaines ont déjoué mercredi, "aux premières heures de la matinée", une tentative d'attaque contre Bangui menée par des assaillants, a indiqué le chef du gouvernement.

Des assaillants ont été faits prisonniers et transférés à la section de recherche et d'investigation, informe le Premier ministre Ngrebada Firmin. Il précise que "des enquêtes permettront de connaître tous les auteurs, co-auteurs et complices cette opération de déstabilisation des institutions de la République".

Dans une vidéo diffusée par le gouvernement, un assaillant est questionné à la demande du ministre de la Sécurité publique. Il ne parle ni français ni sango et affirme venir de Koumra (province du Mandoul, Tchad). Le ministre de la Sécurité publique conseille ensuite à "chaque centrafricain" de revoir son hospitalité : "ne donnez pas de l'eau à n'importe qui. Vous être trop gentils".

Interrogé par Alwhda Info, le président du Centre d'études pour le développement et la prévention de l'extrémisme (CEDPE), Dr. Ahmat Yacoub Dabio, déclare être "déçu par l'image d'un prisonnier qu'on présente à la presse comme étant un tchadien".

"Autant nous condamnons la prise du pouvoir par la force, autant nous demandons aux autorités centrafricaines de ne pas inciter la population centrafricaine à s'en prendre aux étrangers notamment de paisibles tchadiens qui n'ont rien à voir avec ce qui se passe en Centrafrique", indique Dr. Ahmat Yacoub Dabio.

Le Premier ministre centrafricain a également diffusé une vidéo montrant plusieurs assaillants "anéantis dans leur tentative de la prise de la capitale". Le ratissage des secteurs situés à l'entrée de la ville se poursuit.

La population appelée à dénoncer

Des lignes vertes des services de sécurité sont mises à la disposition de la population pour communiquer des informations à caractère sécuritaire (1325 et 1315). Le Premier ministre appelle la population à "prendre si possible des photos et vidéos des assaillants encore en marche dans différents endroits et de les diffuser en ligne en indiquant leurs positions", ajoutant qu'elles "seront utilisées par (les) services de sécurité".