Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Centrafrique: un laboratoire


Alwihda Info | Par CCPR - 24 Octobre 2016

Seleka, Balaka, Anti-Balaka, Touadéra, devenez des soldats de la Paix au lieu de racketter et de tuer des pauvres.


Le CCPR ne comprend pas que l'assassin du Commandant Marcel Mombéka soit déjà identifié et donc localisé, mais protégé par des miliciens au Km5. Le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Parfait Onanga-Anyanga ne nous dit pas que le Km5 est une poudrière et que les soldats des Nations unies qui gagnent 5000€ (le solde de 5000 soldats Burundais de la MINUSOM que l'Union Européenne refuse de verser s'élève à 5millions d'euros par mois) risquent leur vie pour défendre des gens qui n'ont même pas un dollar par mois.

Seleka, Balaka, Anti-Balaka, Touadéra, devenez des soldats de la Paix au lieu de racketter et de tuer des pauvres.
Et Touadéra qui discute et rencontre ses partenaires seigneurs de guerre. Cette histoire est plus complexe qu'il n'y paraît. A Kaga-Bandoro, la moitié des Mandjas est musulmane, le frère est musulman, le cousin est chrétien. A s'y méprendre, on parviendra à une guerre fratricide. Toutes les dérives sont possibles en cette période de manque de vision et de volonté politique.

Le nouveau secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres est spécialisé dans la gestion des réfugiés, des déplacés de guerre. Le ton est déjà donné pour les décennies à venir. Dommage que Parfait Onanga-Anyanga vienne de Libreville pour gérer la ville de Bangui pas du tout libre.
C'est Vraiment Parfait.

Dr Félix Yandia, président du CCPR, le 23/10/2016