Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Chemin de fer Tchad-Cameroun : 1,6 milliard Fcfa pour financer l'étude de faisabilité


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Février 2021

Le Tchad, pays enclavé, mise sur ce projet pour favoriser l'intégration économique et booster les échanges commerciaux.


Illustration © DR
Illustration © DR
Le président camerounais Paul Biya a signé vendredi un décret habilitant le ministre de l'Économie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire, à signer avec le Fonds africain de développement (FAD), un accord de prêt d'un montant d'environ 1,6 milliard de Francs CFA, pour le financement (partiel) de l'étude de faisabilité pour le prolongement de la ligne ferroviaire entre le Cameroun et le Tchad.

L'étude de faisabilité vise à contribuer à la réalisation d’un programme communautaire de transport ferroviaire efficace et économique, en vue de favoriser l’intégration économique régionale et le développement des zones à fortes potentialités minières, industrielles et agricoles au Cameroun et au Tchad.

Spécifiquement, elle vise à établir la viabilité socio-économique d’une ligne de chemin de fer entre N’Gaoundéré et N’Djamena et de déterminer la meilleure solution sur les points de vue technique et économique, tout en prenant en compte les conditions institutionnelles, sociales et environnementales.

La signature du décret coïncide avec la visite au Cameroun du ministre tchadien des Infrastructures et des Transports, Ahmat Abakar Adjid. Il est en visite de travail et de courtoisie au Cameroun. Après avoir été reçu par le président de la République Paul Biya, le 19 février 2021, le ministre Ahmat Abakar Adjid a été reçu hier en audience par son homologue, le ministre camerounais des Transports.



1.Posté par Kerim le 20/02/2021 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à quand se réalisera ? puisqu'on signe mais des projets irréalisables demeurent toujours.

2.Posté par Ndebi J Jules le 20/02/2021 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
camerounais, j'habbite le Bresil ,je felicite le president Ndebi panafricain,sur la proposition de realisation du projet developpement de la Cemac (chemin de fer Ngoundere/Ndjemenaque dieu le benie.

3.Posté par Delattre le 20/02/2021 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une telle somme pour la seule étude de faisabilité ? Vous devriez être honteux. Et une voie unique c'est une aberration économique majeure. Faut penser loin, faut penser large, faut avoir une vision, puis un plan raisonnable cad qui n enrichisse pas les décideurs, comme d habitude en pareilles circonstances. Cette voie double est indispensable pour la sous région. Hélas l experience montre que la gouvernance est nulle, l enrichissement est personnel et la réalisation souffrira de retards successifs et de dépassement de budget pharaonique. On prend les paris ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Pour poster un commentaire, vous devez utiliser un Email valide. Les commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi seront effacés.
En raison d'un nombre important de commentaires non conformes à la net-étiquette et ou à la loi, les commentaires sont désormais soumis aux modérateurs afin d'être vérifiés.