Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo-Présidentielle : Denis Sassou-N’Guesso et la question du Développement durable


Alwihda Info | Par Boryce Miat - 13 Mars 2021

L’humanité admet, actuellement, que le Développement durable est à la fois un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement tolérable. Et, l’un des piliers que le président-candidat à sa succession propose aux congolais, dans « Ensemble poursuivons la marche » est l’appropriation du développement durable.


De ce point de vue, propose le candidat Denis Sassou-N’Guesso, il est indispensable de diffuser largement la culture de la protection de l’environnement, de mettre en œuvre les actions concrètes de protection de l’environnement et de renforcer la législation et la réglementation sur l’environnement.

Il s’agira principalement, à travers « Ensemble poursuivons la marche », son nouveau pacte social, de restaurer et de préserver les écosystèmes, de gérer durablement les ressources naturelles, de lutter contre la désertification, d’enrayer la dégradation des sols et de mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité.
Dans le dessein d’y parvenir, Denis Sassou-N’Guesso suggère qu’il faut entreprendre entre autres actions, la diffusion large de la culture de la protection de l’environnement. Cela passera par l’inscription dans les programmes scolaires des notions de base de protection de l’environnement, la mise à disposition des outils de sensibilisation sur les risques liés à la mauvaise gestion de l’environnement.

Il faut, en outre, informer l’ensemble de la population à travers des émissions radiotélévisées en rapport avec la protection de l’environnement et mettre en place une plate-forme de concertation nationale.

Dans ce même registre, ce quinquennat sera mis à contribution pour renforcer les actions de protection de l’environnement. Pour réussir ce pari, Denis Sassou-N’Guesso propose la modernisation du système de gestion des déchets, la valorisation de l’économie circulaire par la création des chaines de valeur, l’élimination des décharges à ciel ouvert et les dépôts non contrôlés des déchets, la prévention , la lutte contre les érosions, la prévention des inondations et le développement des mécanismes du contrôle technique des voitures, en mettant un accent sur le respect des normes anti-pollutions.

Pour aboutir à l’appropriation du développement durable, il faut, également, étoffer la législation et renforcer la réglementation sur l’environnement, à travers le renforcement du cadre juridique sur la gestion des risques des catastrophes environnementales, sur la pollution, ainsi que l’instauration d’une fiscalité environnementale incitative.