Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo : les candidats de Camara Laye au baccalauréat encouragés par le staff pédagogique


Alwihda Info | Par Jonala M. - 21 Juin 2022

Le moment solennel de cet acte important d’encouragement et de prise de conscience par des candidats au baccalauréat par l’équipe pédagogique et parents s’est tenu le samedi 18 juin 2022, à l’approche de la date du Bac, en présence des dans l’enceinte du complexe scolaire Camara Laye site C.


Dans sa prise de parole, M. Laurent Koy, directeur général et promoteur du complexe scolaire Camara Laye a exhorté les élèves, candidats au baccalauréat à la prise de conscience. Ensuite, il a retracé le déroulement des activités scolaires dispensées durant l’année scolaire à l’endroit des élèves afin que les élèves affûtent bien leurs armes à affronter l’examen : « Nous avons organisé quatre baccalauréats tests : deux au premier trimestre et deux autres au deuxième trimestre et nous avons eu un mois de révision générale ». « Aujourd’hui, nous sommes réunis pour accompagner les enfants dans la prière » a-t-il déclaré.

M. Laurent Koy a aussi exhorté les parents à ne pas se lasser, à 72 heures de l’examen, mais plutôt à continuer l’accompagner leurs enfants jusqu’au dernier jour de l’examen. Le socle du message de Laurent Koy, Directeur général et promoteur du complexe Camara Laye s’est résumé en trois dimensions : « Le pardon, la repentance des enfants et la bénédiction des enfants par les parents »

En tant que responsable de l’école, Laurent Koy a demandé aux parents et à l’équipe pédagogique de pardonner les enfants (élèves) pour avoir mal comportement à l’endroit aussi bien de leurs parents qu’aux enseignants. Aux élèves, la repentance suite face à leur comportement peu exemplaire, à l’endroit des parents et enseignants.

Enfin, la bénédiction des enfants par les parents et le corps enseignant pour ouvrir la voie afin que les enfants (élèves) à affronter l’examen avec sérénité et abnégation pour aboutir aux résultats positifs à l’examen.

Les propos du directeur général et promoteur du complexe scolaire Camara Laye ont été joint à ceux du directeur Edouard Elolo du site A (Ouenze), de l’Inspecteur Joachim Désiré Nganga et le Coordonnateur du site D (Bacongo). Tous ont édifié et exhorté les élèves à la prise de conscience et au discernement pendant l’examen.

Le tour était venu aux enseignants ; aux parents et aux anciens élèves de prodiguer des conseils à l’endroit des élèves candidats au baccalauréat.

Pour joindre la parole à l’acte, M. Thierry Moyo, de son côté, a rappelé aux élèves le guide du candidat épinglé sur 23 points, parmi lesquels le respect de l’heure d’arrivée au centre d’examen, de la conduite à tenir aussi bien avant, pendant et après l’examen ; du matériel accepté en salle d’examen ; de signaler les autorités compétences toute erreur constatée sur son identification ou son inscription. Le respect des consignes données par le jury.

Aux candidats au baccalauréat 2023, les élèves de la classe de 4ème par la voie d’une élève ont prononcé le mot d’encouragement à leurs aînés, en leur souhaitant bonne chance et de leur servir comme modèle à suivre.

Comme qui dirait, la réponse du berger à la bergère, les élèves candidats n’ont pas croisé les bars, à leur tour, ils ont délivré, par l’élève Jérémie de la Terminale A4 candidats, le mot de demande de pardon à l’endroit du corps enseignant et aux parents. Avant de clore la série des allocutions par le mot de remerciement lu par Kikounou Belia, élève de la Terminale A4 candidats.

A noter que la cérémonie a été agrémentée par un orchestre religieux, les artistes Zao, José Jackson et l’humoriste dit Le Président.








TRIBUNE & DEBATS