Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo : un plan directeur du gaz pour des opportunités d'exportation


Alwihda Info | Par APO - 25 Janvier 2022


Afin d'optimiser le potentiel gazier du pays et de dynamiser son secteur des hydrocarbures, le Congo a élaboré et lancé, fin 2021, un plan de valorisation de ses réserves estimées à 10 milliards de mètres cubes de gaz naturel. Le nouveau plan directeur du gaz ou Gas Master Plan (GMP) est conçu pour promouvoir l'utilisation du gaz et attirer les investissements étrangers directs, tout en réduisant sa dépendance aux revenus pétroliers et en élargissant le réseau électrique du pays.

Développé par le Ministère des Hydrocarbures et Wood Mackenzie, en collaboration avec la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC), le GMP est une feuille de route pour l'avenir du gaz naturel du Congo, tant pour la consommation domestique que pour les exportations.

Pour les exportations en particulier, le gouvernement considère les projets de gaz naturel liquéfié flottant (FLNG) à petite échelle comme optimal, spécifiant le champ Marine XII d'Eni comme une cible privilégiée pour cette solution. Cependant, le FLNG, en particulier à petite échelle, n'est pas bon marché et les modifications des conditions fiscales actuelles du pays devront être mises à jour pour que ces projets soient viables.

Anticipant de tels défis, le plan ouvre la porte à la renégociation des contrats existants et suggère même la mise en place d'une toute nouvelle politique du gaz naturel conçue pour faciliter la commercialisation du gaz naturel torché, appelant les opérateurs tels que Eni et TotalEnergies à une renégociation des conditions pour un développement optimal du secteur.

Au niveau national, cependant, le secteur gazier congolais est plus développé que celui de ses voisins, ayant l'un des très rares projets « gas-to-power » à grande échelle dans la région. La Centrale électrique du Congo, alimentée par le bloc offshore Marine XII d'ENI, produit actuellement près de 70% de l'électricité du pays et constitue un excellent exemple de ce à quoi peut ressembler son avenir en matière de production d'électricité.

Cependant, des ajustements aux systèmes de tarification et au développement des infrastructures de transport seront certainement nécessaires pour que cet avenir se concrétise. Garantir l'équité et la compétitivité sur le marché national du gaz naturel représente toujours un obstacle majeur pour les acheteurs et les vendeurs, mais le plan prévoit qu'un nouveau système de tarification garantissant la stabilité des prix pourrait limiter ces défis.

Alors que le gaz naturel revient dans le débat public pour son rôle dans le futur énergétique du Congo, le GMP et d'autres stratégies seront à l'honneur lors du tout premier Congo International Energy Summit, qui se tiendra à Brazzaville du 15  au 17 juin 2022. Le CIES réunira les représentants des gouvernements régionaux et internationaux et les chefs de file de l'industrie pour discuter du rôle du gaz naturel en tant que solution régionale et continentale pour lutter contre la pauvreté énergétique, parmi de nombreux autres problèmes.

Pour en savoir plus sur les opportunités de sponsoring ou pour participer en tant que conférencier-ère au Congo International Energy Summit, visitez Cie-summit.com ou contacter register@energycapitalpower.com.