Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Coopération Congo-Libye : le président Mohamed Manfi, en visite de travail de 48h à Brazzaville


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 27 Juillet 2021

Le président du conseil présidentiel libyen, Mohamed Manfi a été reçu, ce 26 juillet 2021 à Brazzaville en fin d’après-midi. Au-delà des questions d’intérêt commun, Denis Sassou N’Guesso et Mohamed Manfi ne manqueront pas d’évoquer la question liée à la paix et à la sécurité en Libye, le président congolais étant impliqué de près dans la crise libyenne.


Denis Sassou N'Guesso et Mohamed Manfi à l'aéroport international Maya-Maya.
Denis Sassou N'Guesso et Mohamed Manfi à l'aéroport international Maya-Maya.
L’excellence des liens de coopération entre le Congo et la Libye ne fait plus l’objet de doute. Sur invitation de son homologue congolais, le président du conseil présidentiel libyen, Mohamed Manfi séjourne à Brazzaville pour une visite de travail de 48 heures.

Selon le programme officiel, les deux chefs d’Etat auront des entretiens en tête à tête en début de soirée. La question sécuritaire ainsi que celle liée à la paix et à la stabilité en Libye ne devrait pas passer sous silence, car avec ses fonctions de président du comité de haut niveau de l’UA sur la Libye, Denis Sassou N'Guesso a joué un rôle majeur pour la préparation de la conférence inter-libyenne de réconciliation visant à mettre un terme à la crise dans ce pays.

Le président du conseil présidentiel libyen, Mohamed Manfi, a été élu le 5 février 2021.Ce conseil mis en place lors du forum de dialogue politique libyen a pour missions de concrétiser les échéances politiques actuelles ainsi que la poursuite des concertations et la mise en oeuvre de tous les moyens pour tenir les élections à temps.

Ainsi, après une décennie de guerre civile, l'espoir de voir la Libye progresser vers la paix semble enfin permis. En ligne de mire le signature en octobre 2020 d'une trêve par les principaux protagonistes, l'organisation d'élections démocratiques avant la fin de l'année 2021. Reste cependant un défi majeur à relever dans ce conflit influencé par le contexte international: mettre fin aux ingérences étrangères.








TRIBUNE & DEBATS