Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Coopération : le Maroc prend acte de la rupture des relations avec l’Algérie


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 25 Août 2021


Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, le Royaume du Maroc dit avoir pris note de la décision unilatérale des autorités algériennes, de rompre, à partir du 24 août 2021, les relations diplomatiques avec le Maroc. Ainsi donc, « le Maroc regrette cette décision complétement injustifiée mais attendue, au regard de la logique d’escalade constatée ces dernières semaines, ainsi que son impact sur le peuple algérien. Il rejette catégoriquement les prétextes fallacieux, voire absurdes, qui la sous-tendent », peut-on apprendre du communiqué.

Cela dit, le Royaume du Maroc entend rester « un partenaire crédible et loyal pour le peuple algérien et continuera d’agir, avec sagesse et responsabilité, pour le développement de relations intermaghrébines saines et fructueuses ». Les répercussions à la rupture des relations diplomatiques entre l'Algérie et le Maroc seront surtout d'ordre économique.
En effet, ce sujet qui semble inquiéter la partie marocaine, c'est particulièrement la possibilité de la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe, qui relie depuis 1996, les gisements algériens à l'Europe, à travers le Maroc et dont le contrat expire en octobre prochain.

Pour sa part, l’Algérie a laissé la question en suspens et affirme qu'il reviendra à la société Sonatrach d'en décider. Sur un autre plan, la décision prise par l’Algérie constitue un nouveau coup dur pour l'Union du Maghreb arabe, bloquée depuis de longues années en raison des relations difficiles entre Alger et Rabat. Par ailleurs, cette rupture aura sans doute un impact sur l'Union africaine qui pourrait être divisée entre partisans des deux pays.