Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Coronavirus - République Centrafricaine : Des infrastructures de base pour Kolaga et Agbaba dans la Haute Kotto


- 16 Juillet 2020


United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA)

A Bria (Haute Kotto), et sur l'axe Bria-Irabanda, le 15 Juillet 2020, les villages de Kolaga et d’Agbaba ont bénéficié d’infrastructures sociales de base qui leur permettent d’amorcer le développement dont ils sont longtemps restés en marge, à cause des nombreuses crises qu’a connues la préfecture.

Kolaga a officiellement reçu son poste de santé construit et équipé par la MINUSCA, en même temps qu'il a vu poser les premières pierres de la Maison des femmes et du Centre d’isolement et de traitement temporaire des cas positifs de COVID-19.

Par ces deux projets, la MINUSCA veut atteindre un objectif spécifique, a expliqué Ousmane Abdou, représentant le Chef de Bureau intérimaire. « La MINUSCA veut faire de Kolaga un pôle phare de développement et de cohésion sociale pour impulser la paix sur l’axe Irabanda », a-t-il dit, avant d’ajouter : « Vous les femmes, votre foyer qui verra bientôt le jour, vous permettra d’être autonomes avec les activités génératrices de revenus qui y seront pratiquées » .

Au moment de lancer les travaux du Centre d’isolement et de traitement temporaire des cas de COVID-19, Ousmane Abdou a eu ces mots à l’endroit des populations. « La MINUSCA vous exhorte à appliquer les mesures barrières avec les kits que nous vous avons remis, notamment les morceaux de savon, les seaux, les gels hydro alcooliques et les masques. Nous sommes déterminés à vous appuyer. Allez donc convaincre vos communautés à prendre le chemin de la paix et du développement »

Pour Le chef de groupe de Kolaga, ces infrastructures aideront les populations à se projeter dans l'avenir, en sortant le village de l’ombre pour la lumière. « Avant, pour nous soigner, il fallait aller à Bria, maintenant, nous nous soignons sur place grâce au poste de santé » s'est félicité Albert Gondji qui voit en ces projets des sources de motivation pour la paix

Colette Abassa, matrone du poste de santé, appelle toutes les femmes de Kolaga à faire de leur foyer un point du vivre-ensemble et de la paix retrouvée.

Agbaba, pour sa part, a bénéficié d'un hangar communautaire pour la paix. Peuplé d'environ 500 habitants et incrusté au bord de la rivière Kotto, le village offre à ses hôtes un paysage verdoyant qui fait la fierté de tous. Ici, les populations vivent, depuis la nuit des temps, en symbiose.

C’est pour renforcer cette unité et le vivre-ensemble que la MINUSCA a décidé d'y construire ce hangar communautaire. « Il sera le lieu pour vous de développer non seulement des activités de développement mais aussi de régler pacifiquement vos différends », a souligné Ousmane Abdou, ajoutant qu’Agbaba doit continuer à demeurer un havre de paix pour servir d’exemple sur l’axe Irabanda.

Visiblement heureux, le chef de groupe dit manquer les mots pour exprimer sa joie : « Ce hangar nous appartient à tous, les jeunes, les femmes, les chefs de quartiers et même les autorités » a souligné Balendji Sylvain, qui n'a pas manqué d'exprimer sa reconnaissance envers la MINUSCA

Comme à Kolaga, des kits de lavage de mains composé de seaux, morceaux de savon, masques et gels hydro alcooliques ont été remis aux populations pour mieux lutter contre le COVID-19.

Représentant le Préfet de la Haute Kotto, Magloire Balepou, Secrétaire général de préfecture, n'a pas manqué de prodiguer des conseils aux villageois : « Comme de bons pères de familles, gérez bien ces infrastructures pour le bien de tous », leur a-t-il dit.

- FRANÇOIS GOMBAHI

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA).

Source : https://www.africa-newsroom.com/press/coronavirus-...