Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Côte d’Ivoire/Camp de jeunesse Leo 2018 : Les jeunes Lions engagés sur la voie du leadership


Alwihda Info | Par Narcisse Yao - 9 Septembre 2018 modifié le 9 Septembre 2018 - 23:57


Les jeunes Lions appelés ‘’Léo’’ ont été outillés, en vue de leur engagement sur la voie du leadership, à l’occasion du camp de jeunesse 2018, du District 403 A2 des Clubs Lions. C’était du 24 au 27 août, au Centre des métiers de l’électricité (Cme) de Bingerville.

Selon le gouverneur de la mandature 2018-2019 du District 403 A2, Sessé Mawussé d’Alméida, il s’est agit au cours de ce rendez-vous, de « former les Léo, leur donner des valeurs morales, l’éthique, le sens de la responsabilité, de sorte à les accompagner sur la route du leadership ».

Elle a ajouté : « Un accent est mis sur la formation au cours de ce camp de jeunesse, afin que ces Leo deviennent des leaders capables de reconnaitre et d’exploiter des opportunités ». Non sans préciser : « Il y a beaucoup d’opportunités dans ce camp de jeunesse ».

Exprimant l’Akwaba (Bon arrivée) à tous les invités, le président de Région 31 des Clubs Lions, Hubert Yavo, porte- parole des Lions de Côte d’Ivoire, a relevé que ce moment de rassemblement et de réflexion vise à permettre aux Leo d’être des leaders de demain.

Placé sous le thème : « Le nouveau partenariat Lions –Léo », la cérémonie d’ouverture de ce camp de jeunesse Leo 2018, a été marquée par une parade et des prestations de danse, des quatre pays regroupant le District 403 A2. Notamment, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Libéria et la Sierra Leone. Des conférences, des travaux en commissions et un dîner gala ont constitué les temps forts de ce camp de jeunesse 2018.

Au nom des Léo venus d’horizons diverses, Diaby Massandjé a traduit leur reconnaissance aux Lions, pour tout l’intérêt qu’ils leur ont accordé à la faveur de cet événement.

Signalons que le gouverneur Sessé Mawussé d’Alméida s’est rendue dans la journée du 25 août à la salle de consultation et de soins d’enfants souffrant du cancer au Centre hospitalier et universitaire (Chu) d’Abidjan-Treichville, entièrement réhabilitée par les Lions de Côte d’Ivoire, à hauteur d’environ 10 millions de F Cfa. Aussi, conformément à la politique de préservation de l’environnement prônée par le Lions club international, elle a assisté les Leo dans une action de planting d’arbres au jardin botanique de Bingerville.