Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Culture/Poésie : Dans les cris de Bertrand Ntsama et Balbine Ngono


Alwihda Info | Par - 4 Août 2020

Au-delà de sa dimension historique et politique, l’ouvrage coécrit par les deux poètes (Les Cris de l’intérieur, Entre errance et résonance), est un exceptionnel laboratoire littéraire qui entonne des chants d'amour en vue d'un monde nouveau.


Culture/Poésie : Dans les cris de Bertrand Ntsama et Balbine Ngono
C’est à travers des vers libres qui découlent d’une pensée libérée, entre révolte et amour, agrémentés de thématiques opposées de deux poètes émus, que Bertrand Ntsama et Balbine Ngono dans « Les Cris de l’intérieur, Entre errance et résonance », font le procès de notre siècle dont les poètes sont les témoins. Dans ce recueil de poèmes qui marque la fidélité des auteurs dans leur quête du bien, du juste et du beau, il y a deux âmes perdues, mais pourtant réunis.
Les auteurs décrivent une société où les maux tels que la corruption, la prostitution, l’excision, les mensonges politiques sont appelés à la barre, les uns après les autres. L’ouvrage met en lumière une audience qui sort du huit clos habituel pour se concentrer en un lieu unique, passé, présent et futur. C'est un ouvrage qui a, dans la simplicité des maux qu'il dénonce, la beauté confuse d'une écriture de rêve.
Ainsi, outre sa dimension historique et politique, « Les Cris de l'intérieur, Entre errance et résonance» est un exceptionnel laboratoire littéraire rassemblant deux poètes qui annoncent par des chants d'amour, la venue d'un monde nouveau, qui selon Bertrand Ntsama, serait « un monde plein d’amour dans tous les sens du terme. Surtout un monde fait d’humanisme, d’équité et de justice sociale où les plus nantis n’écrasent pas les pauvres. Un monde pluriel débarrassé de la haine et de la guerre, où l’on peut semer les graines de l’amour dès le bas âge, favoriser l'égalité des chances, réduire le clivage entre riches et pauvres, assainir l'espace politique et se départir de la tutelle pesante de l'ancienne puissance coloniale qui maintient au pouvoir, une élite arrogante et argentée».
Biographie et bibliographie des auteurs
Né le 1er avril 1975 à Ebougsi dans l'arrondissement d'Okola, département de la Lekié, Bertrand Ntsama fait ses études primaires successivement à Garoua et à Yaoundé. Il va par la poursuivre des études secondaires, d'abord au Lycée de la Cité verte, puis au Lycée Leclerc (Yaoundé), où il obtiendra un baccalauréat A4. Il s’inscrira à la faculté de Droit à l’Université de Yaoundé II à Soa où son parcours académique a été couronné par une licence en droit privé fondamental.
À noter que Bertrand Ntsama est auteur de quelques ouvrages, à l’instar de « Confession », recueil de poèmes de 80 pages publié en mars 2018 aux éditions Homo Minerve, « À l'aube de l'Odyssée », roman de 108 pages publié aux éditions Edilivre en juillet 2019. Il a également collaboré dans « La chaleur des mots », une anthologie de poésie regroupant 15 auteurs d'Afrique et de l'Océan indien dans lequel il a écrit 10 poèmes ; et « Les Cris de l'intérieur, Entre errance et résonance », coécrit et publié en août 2019 chez Edilivre.
Balbine Ngono quant à elle voit le jour en 1990. Également originaire du département de la Lekié, elle est titulaire d'un baccalauréat D obtenu à l'Institut Agricole d'Obala et est actuellement étudiante à la faculté des sciences économiques et de gestion à l'Université de Yaoundé II Soa. L’on note que l’œuvre poétique « Les Cris de l’intérieur, Entre errance et résonance » coécrite par Bertrand Ntsama et Balbine Ngono, est préfacée par l’abbé Valery Messi.