Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

Des millions de personnes se préparent à participer aux grèves climatiques mondiales de septembre


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 24 Juillet 2019 modifié le 24 Juillet 2019 - 23:45


© DR
© DR
Des millions de personnes participeront aux grèves climatiques mondiales du 20 au 27 septembre et à la "Semaine pour l'avenir" entre-temps. Les organisateurs affirment qu'il s'agit de la plus grande mobilisation mondiale contre la dégradation du climat, avec plus de 6000 personnes dans 150 pays qui se sont engagées à organiser des événements durant ces jours.

Ce mouvement d'une semaine entourera le Sommet des Nations Unies sur le climat qui se tiendra le 23 septembre à New York et qui vise à relever le défi climatique en accélérant les actions de mise en œuvre de l'Accord de Paris sur le changement climatique.

Une vidéo enregistrée par Greta Thurnberg, Bill McKibben et d'autres appelant les gens à se joindre aux grèves climatiques est sortie ce mercredi matin.

"Il est temps pour les dirigeants du monde de se réveiller à la vérité sur la crise climatique. En démontrant le pouvoir des gens, nous ferons de cette semaine un tournant dans l'histoire. La crise climatique est une urgence. Nous devons agir comme si de rien n'était afin d'arrêter de faire comme si de rien n'était et de montrer aux gouvernements ce que les gens veulent : la justice climatique.  En septembre prochain, des millions d'entre nous sortiront de chez eux et de leur lieu de travail pour aller vivre dans la rue et exiger la fin de l'ère des combustibles fossiles", déclarent les grévistes scolaires.

L'éventail des actions est très large : des gens qui quittent leur travail pour se joindre à des grèves, des rassemblements, des concerts de musique et des marches. Qu'il s'agisse de séances d'information dans les bibliothèques, d'assemblées populaires discutant d'actions et de politiques au profit de leurs communautés locales, de manifestations ciblant les entreprises de combustibles fossiles responsables de la crise climatique et les banques qui les financent, ou de passer la journée à sensibiliser les communautés et à promouvoir des solutions à la crise climatique qui ont pour cœur la justice et l'équité.

"Ce n'est pas seulement la responsabilité des enfants. Maintenant, les adultes doivent aussi nous aider. Nous leur demandons de se retirer de leur travail, nous avons besoin de tout le monde. Il n'y a rien qu'on ne puisse pas faire, si ce n'est vous, alors qui d'autre, si ce n'est maintenant, alors quand ?", estime Greta Thunberg

Les parents, les universitaires, les boulangers, les syndicats, les médecins, les agriculteurs, les concierges, les célébrités et les enseignants sont de plus en plus nombreux à soutenir cette grève et cette semaine du 20 au 27 septembre. 

Partout dans le monde, les syndicats renforcent leur solidarité avec les grévistes des écoles et s'apprêtent maintenant à mettre en place des plans d'action inspirants pour soutenir les grèves climatiques.

Des entreprises pionnières et des banques se sont également déclarées fermées pour permettre aux employés de rejoindre les jeunes grévistes dans les rues. 

Tout au long de la semaine, la Campagne mondiale pour exiger la justice climatique mènera également des centaines d'actions dans le monde entier dans le cadre de ses mobilisations annuelles Reclaim Power appelant à la transformation du système énergétique.