Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Distinction honorifique : Denis Sassou N’Guesso élevé au grade de « Docteur Honoris Causa »


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 12 Novembre 2020

En reconnaissance de ses innombrables actions en faveur de l’amélioration du système éducatif en vue de l’adéquation formation-employabilité, l’université Marien Ngouabi de Brazzaville a décerné, pour la première fois, le grade de « Docteur Honoris Causa » au président Denis Sassou N’Guesso, ce 12 décembre 2020 à Brazzaville.


Denis Sassou N'Guesso et les universitaires, après son élévation.
Denis Sassou N'Guesso et les universitaires, après son élévation.
Le Président Denis Sassou N’Guesso est le premier récipiendaire, à recevoir le grade de "Docteur Honoris Causa" pour le compte des hautes personnalités. Cette reconnaissance de l’université Marien Ngouabi est le fruit des efforts consentis par Chef de l’Etat congolais dans le domaine de l’éducation. Denis Sassou N'Guesso , en effet, s'est investi pleinement pour l’amélioration aussi bien des infrastructures, que des enseignements dispensés.

Avant de remettre les attributs (Toge, Toque et Diplôme) de ce grade à l’heureux récipiendaire, la résolution y relative a été lue par le professeur titulaire de l’Université Marien Ngouabi, Donatien Mounkassa.

Le recteur de l’Université Marien Ngouabi, Rosaire Ibara, pour sa part, a déclaré que, cette reconnaissance de la communauté universitaire du Congo à l’endroit du président congolais n’est que justice. Selon lui, sous l’impulsion de Denis Sassou N’Guesso, a été organisé en 1987 à Brazzaville, le premier congrès des hommes des lettres et des Sciences. « Dans votre vision, vous n’avez cessé de préparer les jeunes pour l’emploi et la formation qualifiante », a renchéri Rosaire Ibara.

Pour le récipiendaire, son élévation au grade de « Docteur Honoris causa » est un signe d’honneur. Avant d’ajouter que « ma nomination au grade de Docteur Honoris Causa de l’Université Marien Ngouabi, est une reconnaissance à l’ensemble du peuple et du gouvernement, aux noms desquels, il m’a été accordé le privilège d’agir pendant toutes ces années, pour placer l’éducation, la question du capital humain au fronton des défis, challenges et priorité de notre nation ». Cette réponse a été lue par le ministre de l’enseignement supérieur du Congo, Jean Bruno Richard Itoua. Pour lui, cette distinction est « une interpellation pour le récipiendaire pour aller plus loin vers l’amélioration de notre système éducatif, en vue de l’adéquation formation-emploi. »

Outre cette distinction de l’Université Marien Ngouabi, le Chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso a reçu, tour à tour, le prix de haute distinction d’honneur de la fraternité de plume des écrivains sénégalais remis par le ministre sénégalais de la culture et de la communication, M. Abdoulaye Diop, qui lui avait été attribué en 2019. Ensuite, le trophée spécial des 60 ans de la littérature congolaise décerné par l’Union Nationale des Ecrivains et Artistes Congolais (UNEAC) remis par Dieudonné Mouyongo, ministre de la culture et des arts du Congo.