Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Faure Gnassingbé a donné le ton au démarrage des travaux de construction du 2ème IFAD dans le nord du Togo


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Mai 2018 modifié le 15 Mai 2018 - 00:04


Faure Gnassingbé. Crédits photo : DR
Faure Gnassingbé. Crédits photo : DR
Lomé - Comme annoncé la semaine dernière, le Président de la République, Faure GNASSINGBE a effectivement procédé ce lundi 14 mai à la pose de la première pierre pour la construction de l’Institut de Formation pour l’Agro-Développement (IFAD) à Barkoissi (550 Km au Nord de la ville de Lomé).

Cet institut est le deuxième du genre en chantier après celui d’Elévagnon dans la préfecture de l’Est-Mono (dédié à l’aquaculture), dont les travaux avaient été également lancés par le chef de l’Etat en décembre 2017.

L’IFAD de Barkoissi est un complexe moderne composé d’un campus numérisé et d’une ferme agro-pédagogique. Placé sous l’autorité du ministère des enseignements techniques et professionnels, il a pour mission de dispenser aux jeunes une formation adéquate en élevage de bovins laitiers, de petits ruminants, de volailles ainsi que de porcins. Ce qui leur permettra in fine d’acquérir des outils techniques et pédagogiques nécessaires à la transformation des produits d’élevage.

La création de cet institut à Barkoissi, explique le gouvernement, entre dans le cadre d’un vaste projet de modernisation du secteur agricole, avec un accent mis sur la transformation et de la commercialisation des produits laitiers et la viande.

C’est une population en liesse qui a accueilli le Président de la République, et les ministres qui l’accompagnait ce matin à Barkoissi. Faure Gnassingbé a saisi l’occasion pour leur réaffirmer son attachement à l’épanouissement des populations rurales, à la formation de la jeunesse, relève de demain et surtout au développement du Togo.

Selon l’entourage du chef de l’Etat, la multiplication de ces chantiers de développement s’inscrit dans la droite ligne de son mandat social qui suit son cours normal et tiendra toutes ses promesses.

Rappelons qu’une fois les travaux achevés, l’institut sera ouvert aux jeunes de la localité, mais aussi de toutes les régions du Togo. Ils bénéficieront d’une formation qui leur permettra de mettre en place leurs propres exploitations. Des stages de perfectionnement seront également dispensés aux adultes et aux professionnels du secteur.