Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

France : L’ambassadeur du Cameroun met en garde les activistes


Alwihda Info | Par - 12 Février 2021

Dans un communiqué rendu public ce 12 février 2021, André-Magnus Ekoumou appelle par ailleurs ses compatriotes de France à se désolidariser de la manifestation programmée à Paris devant la représentation diplomatique du Cameroun en France.


France : L’ambassadeur du Cameroun met en garde les activistes
Alors que le Cameroun vient de célébrer le 11 février dernier, la 55ème édition de la Fête nationale de la Jeunesse sous le thème : « Jeunesse, résilience, défis et opportunités en temps de covid-19 », l'ambassade du Cameroun en France, dans un communiqué rendu public ce 12 février 2021, « invite tous les membres de la communauté camerounaise à tourner le dos à la haine et aux appels à manifestations des activistes ».

En effet, des activistes de la diaspora « mal intentionnés, instrumentalisés et manipulés, essaient à travers les réseaux sociaux, de troubler la conscience de la jeunesse positive et responsable de notre communauté en France », en évoquant l'anniversaire du drame survenu le 14 février 2020 dans la localité de Ngarbuh, région du Nord-Ouest. Ils se proposent de venir manifester devant l'ambassade, le dimanche 14 février 2021, jour anniversaire de cette triste tragédie.

On se rappelle pourtant que face au drame de l’année dernière, le gouvernement du Cameroun avait bien fait la lumière sur ces événements et une transparence avait même été saluée par tous, « même par les organisations les plus hostiles » au Cameroun.
Parmi les mesures prises, il y a eu : « le relèvement du dispositif sécuritaire dans cette zone après les incidents du 14 février 2020 ; la diligence d'une enquête prescrite par le chef de l'Etat Paul Biya dont les résultats ont été publiés par un communiqué du ministre d'Etat, secrétaire général de la présidence de la République, le 21 avril 2020 reconnaissant quelques bavures de nos forces de défense et de sécurité survenus lors des accrochages avec les éléments séparatistes dans cette localité l'inculpation et la poursuite devant les tribunaux militaires des éléments de nos forces de défense et de sécurité dont la culpabilité a été prouvée ; le geste humanitaire significatif du chef de l'Etat par des dons remis à chacune des familles des victimes de la tragédie ainsi que l'inhumation des victimes dans des conditions de dignité ».

Ainsi donc, l'ambassade du Cameroun appelle au patriotisme et au sens civique de tous les membres sa communauté de France. Il s’agit de se désolidariser de ces tentatives de déstabilisation et des mots d'ordre de manifestation ainsi véhiculés.