Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Gabon : la secrétaire générale de l’OIF reçue par Ali Bongo Ondimba


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 24 Juin 2021

Au centre des entretiens ce 23 juin 2021, le projet d’adhésion du Gabon au Commonwealth, en vue de se rapprocher de l’espace anglophone.


Le président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba s’est entretenu le 23 juin 2021 avec la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), Mme Louise Mushikiwabo. Les échanges ont porté, entre autres sur, les relations entre le Gabon et cette institution, le prochain sommet du cinquantenaire de l'OIF prévu à Djerba en Tunisie, et surtout, le projet d’adhésion du pays d’Ali Bongo Ondimba au Commonwealth.

Cette audience intervient après le séjour à Londres, le 11 mai dernier, du président Ali Bongo Ondimba. L’on se rappelle que lors de ce déplacement, le chef de l’Etat gabonais s'était entretenu avec la secrétaire générale de l’organisation internationale du Commonwealth, Mme Patricia Scotland, au de l’adhésion du Gabon à cette organisation. Pour Ali Bongo Ondimba, ce serait pour son pays un tournant historique. « Cette volonté commune pourrait se concrétiser dès le prochain Sommet du Commonwealth à Kigali en juin 2021 », avait-il annoncé.

En effet, depuis son accession à la magistrature suprême de son pays en 2009, Ali Bongo Ondimba a toujours manifesté sa volonté d’élargir les partenaires du Gabon. Jusqu’ici, c’est la France qui est le partenaire privilégié du pays, au plan économique, alors que le français y est la langue officielle. Le chef de l’Etat gabonais souhaite ainsi introduire l’anglais comme deuxième langue au Gabon, à l’image du bilinguisme en vigueur au Rwanda et au Cameroun, deux pays membres de la Francophonie et du Commonwealth.

Sur sa page Facebook, le président Ali Bongo Ondimba indique : « Le Gabon entend conjuguer sa pleine et entière appartenance à la grande famille de la francophonie et à l'ouverture au monde anglophone, réuni au sein du Commonwealth ». Pour le président gabonais, ces deux initiatives ne s'opposent nullement, au contraire, elles sont, entre autres, complémentaires dans le pluralisme linguistique.

Gabon : la secrétaire générale de l’OIF reçue par Ali Bongo Ondimba








TRIBUNE & DEBATS

POINT DE VUE - 08/09/2021 - Olivier Noudjalbaye Dedingar, Expert technique et journaliste indépendant

Cameroun : l’enrichissement illicite préoccupe

Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? Tchad : le dialogue national inclusif est-il nécessaire ? 06/09/2021 - Martin Hidgé Ndouba


ANALYSE - 11/10/2021 - Martin Higdé Ndouba

Tchad : la dépravation des moeurs, un fléau qui gangrène la jeunesse

Cameroun : question sociale et devenir du pays Cameroun : question sociale et devenir du pays 11/10/2021 - Pr Armand Leka Essomba, chef de Département de Sociologie, Université de Yaoundé I.