Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Guinée : le ministère de la Défense assure que la menace est "contenue"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 5 Septembre 2021


© DR
© DR
"Ce dimanche, 5 septembre 2021, aux premières heures de la journée, Conakry, la capitale, a été le théâtre de tirs nourris de la part d'éléments du Groupement des Forces spéciales", annonce le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

"Les insurgés ont semé la peur et troublé la quiétude des paisibles populations avant de se diriger vers le centre-ville aux abords du Palais présidentiel. La Garde présidentielle, appuyée par les forces de défense et de sécurité, loyalistes et républicaines, ont contenu la menace et repoussé le groupe d'assaillants", précise le ministère de la Défense, par le biais de la cellule de communication du gouvernement.

Les opérations de sécurisation et de ratissage "se poursuivent pour rétablir l'ordre et la paix", ajoute le communiqué. Le président Alpha Condé et le gouvernement "appellent les populations au calme et les invitent à la vigilance pendant toute la durée des opérations militaires", relaye la cellule de communication du gouvernement.

Dans une déclaration, l'officier Mamady Doumbouya, chef du groupement des forces spéciales qui serait à la tête du coup d'État, affirme que le président a été arrêté. Il justifie ce coup de force par la situation de crise socio-économique qui frappe le pays.

Les mutins annoncent également la dissolution du gouvernement et la fermeture des frontières terrestres et aériennes.