Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Je ne suis ni imam ni cheikh de l'Islam


Alwihda Info | Par Kamal Znidar - 21 Novembre 2017

Je sais qu'il y a monde qui me considère "imam", "cheikh", "guide" et je ne sais pas quoi d'autre. Mais moi, je me considère en tant que simple musulman. Pour être "imam" ou "cheikh", il faut être une personne qui a fait de l'enseignement de l'Islam son métier. Et moi, je n'ai jamais fait de cette mission mon métier.


Je ne suis ni imam ni cheikh de l'Islam
C'est une erreur donc de voir en moi un cheikh ou un imam. Moi, je ne suis qu'un simple musulman -qui a une certaine maîtrise de l'Islam- qui se défend et répond à la propagande islamophobe. Si on m'avait pas traité d'obscurantiste et de terroriste, je n'écrirais pas une seule lettre sur l'Islam. Je publierai peut-être des livres d'amour, je composerai de la musique... mais je n'écrirai jamais de livres sur l'Islam.

En plus de tout ça, je suis contre le statut "imam". Pour moi, arrivant à un certain âge, nous devons tous être des personnes qui ont une excellente maîtrise de l'Islam. L'apprentissage de cette religion doit commencer à la première année fondamentale (primaire dans d'autres systèmes) et s'achever au baccalauréat.

Un bachelier doit nécessairement être une personne qui a appris le Coran par cœur et qui a une bonne maîtrise des Hadiths et du reste des sources religieuses. Après le bac, il pourra opter pour les études politiques, le droit, l'économie, l'informatique, etc. Mais pas pour des études universitaires de la Charia. L'imamat doit cesser d'être métier… elle doit redevenir une mission que des uns exercent bénévolement et pas en contrepartie de l'argent.

"ISLAM : MEILLEURE RELIGION AU MONDE"

Il est mon premier livre. En le proposant à Edilivre, je me suis dit qu'il va être refusé. Mais ils l'ont accepté. Ça m'a surpris. Et ça m'a fait énormément plaisir. On peut dire que c'était le Destin. C'était écrit quelque part que je serai un jour un écrivain. Mais vais-je réussir dans ce domaine ou non, ça vraiment aucune idée ?!

Le choix de titre a été intelligent. J'étais dans le besoin d'un titre provocateur, un titre qui provoque les islamophobes et répond à leur propagande. Eux, ils disent que l'Islam est la pire des religions qu'a connu l'histoire humaine. Donc moi, j'ai choisi un titre qui dit que ce qu'ils disent est faux et que l'Islam est la meilleure religion au monde.

Le choix des articles qui vont composer ce livre s'est aussi fait soigneusement. J'ai mis en avant tous mes articles qui discréditent la propagande islamophobe. C'est pour ça qu'on trouve dedans des articles qui parlent de l'amour, de la sexualité, du sport, de la musique, des beaux-arts, etc.

J'estime que ce sont spécialement ces types d'écrits qui peuvent changer cette perception noire que des personnes ont de l'Islam. Ils montrent que nous les musulmans, on est loin d'être des obscurantistes et des extrémistes et que nous aussi on profite bien de la vie tout en étant conformes aux enseignements de notre religion.

"ISLAMISME, TERRORISME ET AUTORITARISME... DES LIENS RÉELS OU FICTIFS"

Dans ce livre, j'explique pourquoi j'ai choisi d'être islamiste. J'explique pourquoi cet islamisme qui terrorise me fascine. Fort probable qu'il va rester mon préféré. Il n y avait pas de la place à l'amour. Pas de musique, pas de beaux-arts, pas de rappels islamiques. Il est du 100% islam politique. Et moi, je suis un des grands fans des débats politiques.

De nature, je suis très calme, rarement que je parle. Mais dès qu'un sujet politique s'ouvre, en prenant la parole, je vais parler non-stop. C'est bizarre ! Ça me procure énormément de plaisir. Je deviens aussi méchant, très méchant même. Mais c'est ça la politique. Il faut être dur des fois et avoir un coté méchant pour pouvoir l'aborder.

MON PROCHAIN LIVRE… MES PROJETS D'AVENIR

Je n'ai pas les idées très claires. Mais ça sera fort probable un livre qui parle des consensus illusoires. Le champ de l'islamisme a besoin de livres de ce genre, des livres qui s'attaquent à ces mensonges et qui montrent aux gens que des sujets tels que la musique, l'assassinat des apostats, Bukhari & Muslim, etc., ont été toujours sujets de divergence même au sein du même mouvement.

J'aimerais aussi trouver un nouveau travail qui va me permettre de gagner plus d'argent. Les livres, les articles, les recherches et les études ne rapportent pas grand-chose. Pour gagner sa vie en se consacrant seulement à ce domaine, il faut être célèbre. Et pour être célèbre, il faut avoir un réseau qui va assurer ta pub.

Moi, je n'ai personne pour me faire de la publicité. Je travaille solo. Je ne fais pas partie d'une association ou d'un parti politique. Je ne bosse pour le compte d'aucun journal. Donc il n y a personne à mes cotés pour m'aider et me faire de la pub. J'ai eu quelques propositions. Mais je les avais toutes décliné.

J'aimerais bien gagner ma vie en écrivant seulement des articles et des livres. Mais à condition que je reste moi-même, que je reste fidèle à mes idées et mes croyances. Je ne suis pas le genre qui se vend. Je ne suis pas prêt à défendre des choses avec lesquelles je ne suis pas du tout d'accord pour devenir riche. Je préfère rester et mourir pauvre et ne jamais me vendre.

L'INNOCENCE DE TARIQ RAMADAN

Je ne l'ai jamais croisé. Je ne lui ai jamais adressé la parole. Et le choc, je n'ai jamais lu un de ses livres. J'ai lu quelques uns de ses articles, j'ai vu une de ses conférences "une et pas plus", j'ai suivi quelques unes de ses participations aux débats télévisés. Mais ses livres, je ne les ai jamais lu.

L'intention de les lire, je l'avais en 2006, 2007, 2008. Mais à l'époque, ils n'étaient pas en vente près de moi et je n'avais pas la possibilité de les commander sur internet. Pour les avoir, il fallait avoir quelqu'un qui va me les faire ramener de l'étranger... et ce quelqu'un, je ne l'avais pas à l'époque.

Après j'ai fait la découverte de Fethullah Gülen. Une amie m'a fait passer le lien de son site web. La lecture de ses œuvres m'a émerveillé. Et s'il y a une personne qui m'a beaucoup inspiré, ça sera bien lui... d'ailleurs ceci se voit clairement dans une bonne partie de mes écrits.

Tariq Ramadan, je ne le connais pas de près comme je l'avais dit. Donc je suis très mal-placé pour le juger. Mais je connais très bien ces lobbys islamophobes qui l'attaquent depuis des années. Ces lobbys se cachent derrière Henda Ayari. S'ils avaient vraiment quelque chose de concret contre cet homme, on l'aurait vu. Ils n'hésiteront pas une seule seconde à la balancer dans leurs médias. Et c'est ce qui me pousse à croire à son innocence.

En plus de tout ça, ça m'étonne que le grand Tariq Ramadan soit stupide. Il n'a pas du tout l'air d'être bête. Dans ses discussions, ça se voit clair qu'il est un type intelligent, très intelligent même. Donc commettre ce genre d'erreurs impardonnables est tout sauf son style. Ça m'étonne qu'il ignore qu'on nous espionne. Fort probable il sait très bien que dès qu'on rédige un livre qui prend la défense de l'Islam ou l'islamisme, on nous met sous contrôle. On pirate nos comptes Facebook, Twitter, WhatsApp, etc., et on met sous écoute nos conversations téléphoniques.

Ils font leur job. Cet espionnage est essentiel dans la lutte contre le terrorisme. Ça leur permet d'avoir une idée sur nos activités, nos contacts et savoir si on a des liens avec des organisations terroristes ou non. Mais quand on a des positions qui ne plaisent pas aux systèmes qui nous scrutent, ils peuvent exploiter certaines données qu'ils ont accueilli, certaines erreurs qu'on a commis, pour nous attaquer partout dans les médias.

Conscients de tout ça, on devient très prudents. On fait très très très attention au moindre de nos pas. Tout ce qu'on fait, on le calcule bien. On ne fait rien de rien sans qu'il soit bien-étudié. On fait que ce que nous pouvons assumer... Les liens que nous allons trouver du mal à les défendre, on les évite le maximum possible.

MES LIENS AVEC L'AUTRE SEXE

Je suis limite-limite avec l'autre sexe. Je n'entretiens que peu de liens avec la gent féminine. Et tous ces liens sont amicaux. Sur Facebook, on se parle souvent en public. Rarement en privé. La seule exception, l'unique qu'avec laquelle je parle un peu plus que d'habitude en privé, est une perle précieuse qui s'appelle Ikram. Elle est de Tanger. Je l'apprécie beaucoup et elle le sait. Je me considère comme son plus grand admirateur. Mais je n'attends rien d'elle.

Je ne cherche pas à être plus qu'ami avec elle. Je n'ai ni les moyens ni le temps pour l'amour et ses engagements. J'ai des tonnes de problèmes que je dois régler. Sans parler de mes études, mes écrits et le reste de mes activités… donc je suis très mal-placé pour penser à un second mariage.

Cette étoile étincelante, je l'admire et ça s'arrête ici. Je lui souhaite toutes les joies du monde. J'aimerais bien qu'elle viendra un jour me dire "Je suis amoureuse, je vais me marier". Je serai très heureux pour elle. Elle est gentille, sage, belle, cultivée et tout ce que vous voulez. Elle a accumulé de très belles qualités qui se cumulent rarement dans une seule femme... elle mérite d'être épanouie et heureuse.

LE SECRET DE CET AMOUR QUE J'AI POUR LA FEMME

Si vous me demandez quel est la meilleure personne sur terre, je répondrai "maman". Je n'ai jamais vu un être comme elle. Si je suis ce que je suis aujourd'hui, si je continue à respirer malgré les énormes problèmes que j'ai, c'est en grande partie grâce à elle. Je suis très chanceux de l'avoir comme mère. Mais malheureusement je ne pense pas qu'elle a été chanceuse de m'avoir comme enfant.

Je ne suis pas un enfant mauvais. Mais depuis ma disparition de 2 jours en 2003, ma vie a chamboulé. Tout a changé d'un jour au lendemain. Je menais une vie paradisiaque. Je m'entrainais et j'avais toutes mes chances pour devenir champion mondial, je suivais mes études le soir et je bossais en tant que comptable en même temps. Je gagnais beaucoup d'argent en comparaison avec les jeunes de mon âge. Et hop, tout s'effondre et ma vie paradisiaque se transforme à un enfer.

Conflits professionnels, démission, divorce, 2 enfants à charge, chômage et de grandes difficultés de réinsertion professionnelle. Heureusement que maman était là. Heureusement ! Je suis très calme, très patient. J'évite le maximum possible les conflits. Mais quand ça devient trop, quand ma patience atteint ses limites, je deviens très agressif. Personne ne peut arrêter mon explosion excepté ma mère. C'est pour elle que je reste zen devant cette injustice que j'ai subi et que je continue de subir jusqu'à aujourd'hui.

Ce qu'elle a fait et ce qu'elle fait toujours pour moi, je ne vais jamais l'oublier. Elle est le genre de mères qui vous font aimer les femmes pour la vie. Même si une autre femme vous traite injustement, vous détruit la vie, vous crée plusieurs problèmes, vous empoisonne et nuit à votre santé avec ces recettes de la sorcellerie, etc., cet amour que vous avez pour la femme reste le même : fort, grand, ne s'affecte pas par les pics des serpents et des vipères.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 9 Septembre 2020 - 00:37 Chronique : Voici venir la beuverie

Dimanche 30 Août 2020 - 20:32 Tribune : Le Tchad n'est pas le Mali