Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

L'Angola et l'Opep sont un pilier solide de la stabilité du marché


- 29 Juillet 2020


African Energy Chamber

Les discussions Opep-Angola qui ont eu lieu la semaine dernière sont un pilier majeur du dialogue et de la coopération solide entre l'Opep et les pays producteurs africains. La Chambre (EnergyChamber.org) se félicite de ces discussions et encourage cette collaboration accrue, car l'Angola et d'autres bénéficieront de la stabilité du marché.

Un tel dialogue est essentiel pour le respect de l’accord de réduction de la production mondiale de l’Opep d’avril dernier, auquel tous les pays membres africains de l’Opep se sont ralliés. Le soutien de l’Angola à la stabilité du marché mondial et à la coopération énergétique est important et donne confiance aux opérateurs et futurs investisseurs qui cherchent à faire des affaires en Afrique.

« En décembre 2018, le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Sanusi Barkindo, a effectué une visite historique en Angola et s'est engagé à travailler avec ses dirigeants pour améliorer l'industrie et renforcer ses relations avec l'Opep. Le dialogue Opep-Afrique a porté cette relation à un nouveau niveau. Les voix africaines sont entendues et défendues au sein de l’institution la plus influente de l’industrie, garantissant ainsi la représentation des intérêts du continent », a déclaré NJ Ayuk, président de la Chambre africaine de l’énergie.

« Le Gouvernement angolais et le Ministère des ressources minérales et du pétrole du pays ont toujours été des participants résolus au dialogue mondial sur l’énergie entre l’Afrique et des institutions telles que l’Opep. L'Angola a des fonctionnaires engagés à faire en sorte que l'énergie fonctionne pour les Africains et à lutter contre la pauvreté énergétique en Angola. Une telle démarche rend notre industrie meilleure pour les Africains et pour les investisseurs », a déclaré Sergio Pugliese, président de la Chambre africaine de l'énergie en Angola.

Sous la direction de Son Excellence le Président João Lourenço et de son Ministre des Ressources Minérales et du Pétrole S.E. Diamantino Azevedo, l’Angola s'est engagé dans un ensemble de réformes audacieuses et axées sur le marché depuis plus de deux ans maintenant. Le pays devient de plus en plus compétitif pour les investisseurs régionaux et internationaux et a envoyé des signaux forts de son ouverture aux investissements, de son engagement en faveur du développement du contenu local, et de sa détermination à lutter contre la corruption.

Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.

Source : https://www.africa-newsroom.com/press/angola-and-o...