Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
SCOOP

L’INAM pour une prise en charge progressive des soins de santé des Togolais


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 2 Mars 2017 modifié le 2 Mars 2017 - 09:02


L’INAM pour une prise en charge progressive des soins de santé des Togolais
Lomé, le 1er mars 2017- 2012-2017. 5 ans que dans le but d’offrir progressivement une assurance maladie à la population togolaise, l’Etat togolais a créé l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM). Depuis 2012, l’INAM s’emploie à assurer la prise en charge des soins aux fonctionnaires.

L’Institut National d’Assurance Maladie est née d’une idée brillante du gouvernement togolais de garantir une prise en charge entre 80% et 100% selon les frais de prestation des bénéficiaires. L’INAM créé en 2012 offre des prestations au titre du régime obligatoire d’assurance maladie couvrant, les frais de consultations, d’hospitalisation, de médicaments, des actes médicaux, chirurgicaux et paramédicaux.  

Ainsi, en 5 ans d’activités, c’est plus de 350.000 personnes qui bénéficient des prestations de l’INAM et plus de deux millions de consultations recensées.  L’INAM compte à ce jour près de 1065 centres de santé conventionnés, 6028 prescripteurs et 250 pharmacies partenaires qui sont satisfaits des services de cet institut qui a une noble mission. Un bilan positif que certains partenaires mettent à l’actif de l’INAM qui travaille avec rigueur.  

La majorité des assurés sont satisfaits du service de l’INAM relevant qu’ils ne se seraient pas fait soignés de certaines pathologies si l’assurance obligatoire n’avait pas existée. Outre les fonctionnaires encore en activité, l’INAM couvre aussi les retraités.

Il faut noter que la mise en place du régime d’assurance maladie relève d’une volonté politique et de l’engagement du gouvernement  à faciliter l’accès aux soins de qualité aux Togolais. Il s’agit de traduire dans les faits les différentes conventions internationales en matière de protection sociale signées par le Togo, de même que les dispositions constitutionnelles relatives à l’épanouissement et au développement de chaque personne. Le gouvernement entend ainsi œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des Togolais à travers la couverture maladie, instituée le 18 février 2011 par la loi N°2011-003 qui rend obligatoire pour les agents de l’Etat une assurance maladie. C’est un régime contributif qui couvre les agents publics et assimilés, en activités ou à la retraite.

Si le bilan est globalement satisfaisant, l’Etat compte redoubler d’efforts pour combler toutes les attentes des bénéficiaires. Le but est d’arriver à un seuil où toutes les couches sociales du pays bénéficieront d’une assurance maladie.