Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L’UEMOA passe en revue les réformes du Togo


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Novembre 2020


Lomé. © DR
Lomé. © DR
Lomé - La Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), a entamé ce lundi 9 novembre 2020, la 6e revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au Togo. Cette 6ème revue s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’approfondissement du processus d’intégration régionale.

Elle vise non seulement à faire le point du niveau d’application des réformes communautaires au Togo, mais aussi à identifier et anticiper les facteurs pouvant constituer des goulots d’étranglement des réformes initiées par l’UEMOA dans le pays. Prévus pour cinq jours, les travaux permettront à la Commission de l’UEMOA de s’assurer de l’effectivité de l’harmonisation des législations nationales par rapport aux textes communautaires de l’UEMOA, de la coordination des politiques sectorielles nationales et de la bonne exécution des politiques, programmes et projets communautaires.

« Cet exercice crée naturellement une émulation au niveau de tous les Etats membres, parce qu’il s’agit d’identifier et de déterminer le profil d’intégration de chaque Etat. En ce qui concerne particulièrement le Togo, je peux rappeler qu’en 2017, nous étions à un taux de mise en œuvre des réformes qui se situait autour de 62%. Nous sommes passés à 64% en 2018. Lors de la revue, la dernière de 2019, le Togo a enregistré un bond important passant à 71% dans la mise en œuvre des réformes », a rappelé Assoukou Raymond KRIKPEU, Représentant-Résident de l’UEMOA au Togo.

S’agissant de la mise en œuvre des projets, l’institution sous régionale relève que pour le compte du Togo, un taux d’exécution des projets communautaires est de 66%. « Tous ces éléments placent naturellement le Togo parmi les Etats membres de l’UEMOA qui font des progrès importants », a poursuivi le Représentant résident de l’UEMOA.

« Les réformes que nous menons permettent de maintenir le cadre macroéconomique stable et de motiver nos partenaires techniques et financiers à continuer à accompagner notre pays à travers des programmes et projets de développement », a indiqué à l’ouverture des travaux Kossi TOFIO, Directeur de Cabinet du Ministre de l’Économie et des Finances.

Il faut noter que la revue annuelle se veut un dispositif institutionnel de suivi, qui permet d’améliorer significativement la compétitivité et l’attractivité de l’UEMOA, son potentiel de croissance économique nécessaire à la création d’emplois et à la réduction de la pauvreté. Les travaux de cette 6ème revue à Lomé sont consacrés à l’évaluation de 116 textes réglementaires et 11 programmes et projets communautaires pour un montant de vingt-trois milliards cent cinquante-cinq millions cinq cent trente-neuf mille (23.155.539.000) de FCFA.