Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L'accord de paix inter-soudanais signé à Juba, le Tchad est garant


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 3 Octobre 2020


Signature de l'accord de paix inter-soudanais à Juba le 3 janvier 2020, en présence de plusieurs personnalités. © REUTERS - JOK SOLOMUN
Signature de l'accord de paix inter-soudanais à Juba le 3 janvier 2020, en présence de plusieurs personnalités. © REUTERS - JOK SOLOMUN
Un accord de paix global a été signé samedi à Juba, dans la capitale du Sud Soudan, entre le gouvernement de transition soudanais et les mouvements armés affilés au Front révolutionnaire. 

L'accord marque la fin de la guerre et des conflits armés qui durent depuis des décennies.

Le chef de l'État tchadien Idriss Déby et le président du Soudan du Sud Salva Kiir, ont apposé leur signature en tant que garants de l'accord, en plus du représentant des Émirats arabes unis et du président de la Commission de l'Union africaine.

Le vice-président du Conseil de souveraineté de transition, Mohamed Hamdan Dagalo a signé au nom du gouvernement de transition tandis que le Premier ministre égyptien Mustafa Madbouly a ratifié en tant que témoin.

La signature a été suivie de chants patriotiques et d'applaudissements.

L'accord stipule la nécessité d'intégrer les éléments des mouvements armés dans l'armée régulière afin que le Soudan s'emploie à créer une armée nationale professionnelle qui comprend toutes les composantes du peuple soudanais, et assure une représentation politique et des droits économiques aux populations des régions touchées par les conflits.

Il prévoit également le retour des déplacés et des réfugiés dans leurs villages d'origine, et la participation des dirigeants et des éléments des mouvements armés dans les institutions étatiques et gouvernementales.

Les négociations avaient été entamées depuis septembre 2019 à Juba.