Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
Droit et Justice

L'avocat d'affaires tchadien Abdelkérim Mahamat Kreich nommé dans Chambers and Partners


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Février 2019 modifié le 16 Février 2019 - 20:40


Chambers and Partners souligne le travail consistant et de grande qualité délivré par l'avocat chevronné, respectant les dates et délais et démontrant une très bonne compréhension de l'environnement économique et affairiste du Tchad.


Abdelkérim Mahamat Kreich. © DR
Abdelkérim Mahamat Kreich. © DR
Exerçant la profession d'avocat au Tchad depuis 2015 en tant que fondateur et associé gérant de la "SCP Kreich Avocats" et ayant une solide expérience pratique confirmée en France, dans de grands cabinets d'avocats français (Gide, Lefèvre Pelletier et Associés) et anglo-saxons (DLA Piper, Jones Day, Shearman & Sterling et Clifford Chance), Abdelkérim Mahamat Kreich vient d'être nommé dans la célèbre et illustre liste de "Chambers and Partners" en quelques années.

Ce classement, dont la réputation n'est plus à faire, autant que le "Legal 500" ou le "Magic Circle", connu de tous les avocats à l'international, nomme et classe les meilleurs praticiens de la profession en fonction des régions et pays du monde selon plusieurs rangs (Band).
Ce qui est gage d'une bonne image au regard de la clientèle toujours soucieuse d'une bonne prise en main rigoureuse, qualitative et stratégique de leurs dossiers juridiques. 

Abdelkérim Mahamat Kreich et son équipe juridique composée d'avocats et juristes-conseils, n'ont pas démérité cette nomination dans le "Band 3", en seulement trois années d'exercices aux côtés de 4 autres écuries, tels que le cabinet Jean-Bernard Padaré ou encore ceux de Radet, Mianlengar et Noubarangar.
Deux cabinets d'avocats sont nommés dans le "Band 2" dont celui de Zoua et deux autres occupent le premier rang soit le "Band1" dont les cabinets respectivement de Ngadjadoum et du célèbre avocat Thomas Dingamgoto.

Le bâtonnat du Tchad sous la présidence de Athanasse Mbaïgonon dénombrait pas moins de 200 avocats pour une population avoisinant le seuil national des 15 millions d'habitants, contre environ 69 408 avocats en France pour une population proche des 70 millions d'habitants. Ces proportions inégalées soulignent le faible nombre d'avocats au Tchad alors que le pays poursuit son émergence et son développement notamment par une attractivité progressive d'investisseurs étrangers.

Chambers and Partners souligne le travail consistant et de grande qualité délivré par l'avocat chevronné respectant les dates et délais "deadlines" et démontrant une très bonne compréhension de l'environnement économique et affairiste du Tchad. 

Le fondateur du cabinet Kreich Avocats, nourri d'une expérience anglo-saxonne, s'en distingue d'ailleurs de ses confrères car il maîtrise incontestablement tous les enjeux du droit des affaires principalement axés sur le transactionnel, allant du conseil aux banques en matière de financement, syndication bancaire ("syndicated loan") sous modèle L.M.A ("Loan Market Agreement"), financement de projets et réglementation financière institutionnelle jusqu'aux sociétés de production et de distribution d'énergie (contrats de production, raccordement et distribution...), sans oublier les domaines des fusions-acquisitions ("Mergers and Acquisitions"), du droit financier, des nouvelles technologies mais aussi et surtout de la fiscalité. 

Le cabinet fournit non seulement des prestations juridiques aux clients locaux mais aussi aux clients étrangers et internationaux, que ce soit dans la sous-région, en zone CEMAC ou occidentaux, ce qui le distingue de ses confrères, requérant ainsi une parfaite maîtrise de l'anglais, des techniques contractuelles et de parfaites connaissances juridiques des matières abordées mais aussi et surtout des textes nationaux et communautaires (tel que le droit OHADA). Il faut ajouter que le fondateur est particulièrement méticuleux sur la formation et le gain d'expérience de chaque membre son équipe sur de nombreux domaines de compétences faisant sa marque de fabrique. 

En somme, cette équipe juridique tchadienne est parfaitement capable de conseiller des investisseurs internationaux, souhaitant investir au Tchad, ou financer un quelconque projet de grande envergure mais aussi d'agir en tant que conseil local pour des financements cross-border.