Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

La Banque africaine de développement apporte une subvention de 53 millions de dollars pour la réponse au Covid-19 en Gambie, au Liberia et en Sierra Leone


- 2 Août 2020


African Development Bank Group (AfDB)
Télécharger le logo

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (https://www.AfDB.org/) a approuvé, vendredi 24 juillet, à Abidjan, une subvention multi-pays de 53,25 millions de dollars (38,15 millions d’Unités de compte) destinée à la Gambie, au Liberia et à la Sierra Leone pour soutenir leurs efforts de lutte contre la pandémie de Covid-19.

La subvention du Fonds africain de développement (FAD), le guichet de prêt à taux concessionnel du Groupe de la Banque africaine développement est un appui budgétaire direct et vise à atténuer l’impact du Covid-19 dans ces trois pays d’Afrique de l’ouest, connus sous l’acronyme « GLS », (Gambie, Libéria, Sierra Leone).

Ce financement multi-pays comprend une subvention du FAD de 5 millions d’UC et une autre de la Facilité d’appui à la transition (TSF) de 5 millions d’UC à la République de la Gambie, le Libéria recevra une subvention du FAD de 10,15 millions d’UC et la Sierra Leone 18 millions d’UC.

La Gambie, le Liberia et la Sierra Leone sont des pays en « transition », confrontés à des défis similaires en matière de stabilité macroéconomique, de fragilité, de compétitivité et de croissance. Le Liberia et la Sierra Leone ont été gravement touchés par l’épidémie d’Ebola entre 2014 et 2016, tandis que la Gambie est dans une phase de transition après le départ du président Yahya Jammeh en 2016.

Dès la déclaration au mois de mars des premiers cas de Covid-19 dans les trois pays, ceux-ci ont promptement pris des mesures visant à mettre en place des plans d’urgence destinés à empêcher et à contenir la propagation du virus. Malgré cela, les cas d’infection ont augmenté. Au 22 juillet, il y avait 146 cas confirmés en Gambie, 1 144 au Liberia et 1 731 en Sierra Leone.

Au nombre des bénéficiaires directs des programmes financés par la subvention figureront notamment les ménages dirigés par des femmes vulnérables, les orphelins et les enfants scolarisés. Les milieux d’affaires, et en particulier les petites et moyennes entreprises les plus touchées, bénéficieront d’un soutien à la résilience économique, tandis que la population en général sera protégée contre les effets de la pandémie.

La subvention multi-pays s’inscrit dans le cadre de la Facilité de réponse rapide contre le Covid-19 (CRF), un mécanisme de financement doté de 10 milliards de dollars américains mis en place par la Banque pour aider ses pays membres régionaux et le secteur privé à faire face à la pandémie et à ses conséquences sociales et économiques.

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

Contact Médias :
Amba Mpoke-Bigg
Département de la communication et des relations extérieures
Banque africaine de développement
E-mail : a.mpoke-bigg@afdb.org

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement :
Le Groupe de la Banque africaine de développement (https://www.AfDB.org/) est la première institution de financement du développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (la Banque), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). Présente sur le terrain dans 41 pays africains et dotée d’un bureau extérieur au Japon, la Banque contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 États membres régionaux. Pour plus d’informations : https://www.AfDB.org/



Source : https://afdb.africa-newsroom.com/press/la-banque-a...