Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

La Chambre africaine de l’énergie soutient l’Energy Ops-Security Agora comme plateforme clé pour discuter de la sécurité dans le secteur des hydrocarbures en Afrique


- 4 Décembre 2019 modifié le 1 Janvier 1970


African Energy Chamber

Dans la lignée des appels répétés de la Chambre africaine de l’énergie (https://EnergyChamber.org/) aux gouvernements et aux sociétés pétrolières africaines de s’employer davantage à protéger la sécurité des infrastructures énergétiques en Afrique, la Chambre soutient l’organisation des conférences de l’Energy Ops-Security Agora (Agora Nexus) en Afrique l’an prochain.

Ces conférences à huis clos ont déjà vu l’organisation de deux éditions à Lagos cette année, une en avril et une en octobre dernier, à la résidence du haut-commissaire britannique. Tout en abordant les principaux problèmes de sécurité du secteur pétrolier et énergétique du Nigéria, cette initiative reste la seule de ce type à aborder un tel sujet.

Les ressources pétrolières et gazières et les produits énergétiques tels que les produits pétroliers, le pétrole brut et le GNL, ainsi que leurs infrastructures physiques associées, sont exposés aux risques de sécurité dans le monde entier, en particulier en Afrique de l'Ouest. Les pays producteurs de pétrole, tels que le Nigéria, sont régulièrement victimes de vols d’énergie, de vandalisme et de piratage, qui mettent en péril la sécurité énergétique et l’ensemble de l’économie des pays tributaires du pétrole.

Compte tenu de l’intérêt croissant suscité par la question de la sécurité des infrastructures énergétiques, l’Energy Ops-Security Angora sera de retour pour une troisième édition à Lagos du 21 au 23 avril 2020 (axée sur le pétrole et le gaz), ainsi qu’une édition dédiée au secteur de l’électricité à Abuja, et en organisera aussi sa première édition au Sénégal le 18 mars 2020.

Les détails du calendrier de 2020 sont disponibles ci-dessous :

  • Agora Sénégal sur la sécurité des opérations d’énergie (axé sur le pétrole et l’énergie) - Dakar, Sénégal, le 18 mars 2020 http://bit.ly/34QRcD0
  • Agora Lagos (axée sur le pétrole et le gaz) - Lagos, Nigeria les 21-22 avril 2020 http://bit.ly/2DVU1qB
  • Agora Abuja Security Power-Ops (centré sur l’électricité) - Abuja, Nigeria le 28 avril 2020 http://bit.ly/2r4eVB0

La Chambre africaine de l’énergie a souligné que les problèmes de sécurité constituaient un défi majeur pour l’industrie dans son dernier rapport, Africa Energy Outlook 2020. En tant que telle, elle a déclaré que cette initiative était essentielle pour rapprocher les principaux acteurs et les responsables de la sécurité des opérateurs, des régulateurs et des sociétés de services. Aborder et discuter des défis majeurs tels que l'enlèvement contre rançon, le vandalisme sur les pipelines, le vol de pétrole brut, la sécurité portuaire et la collaboration communautaire est devenu plus que nécessaire.

« Le secteur de l’énergie est au cœur de la stabilité économique de tout le continent, et en particulier de l’Afrique de l’Ouest où le pétrole est le pilier de la croissance économique », a déclaré Nj Ayuk, président de la Chambre africaine de l’énergie et PDG du Centurion Law Group. « Les menaces à la sécurité peuvent entraîner des perturbations majeures des activités énergétiques dans l’ensemble de la chaîne de valeur et sont très coûteuses pour le secteur et les économies africaines », a-t-il ajouté.

« C’est un formidable pas en avant pour Agora Nexus que la Chambre africaine de l’énergie nous soutienne. Notre objectif en tant qu’entreprise est de traiter des véritables problèmes auxquels l’industrie est confrontée et de ne pas être simplement une autre ‘conférence du secteur’. La sécurité est un problème majeur pour le secteur du pétrole et de l’énergie en général, et les communautés ont très bien accueillies les initiatives de l’Agora Nexus en 2019. Je me réjouis d'avance pour 2020, à mesure que nous évoluerons dans d'autres zones géographiques, » a déclaré de son côté Phil Manny, fondateur et directeur d’Agora Nexus.

La Chambre se félicite également de toutes les initiatives prises pour assurer la sécurité des ressources énergétiques de la région, y compris la récente collaboration entre la marine nigériane et les marines internationales. Cette collaboration a abouti le mois dernier au lancement de l’exercice Grand African NEMO 2019, un exercice de cinq jours au cours duquel les marines ont mené des opérations de lutte contre la piraterie et le vol de pétrole brut, ainsi que des opérations de recherche et sauvetage.

Distribué par APO Group pour African Energy Chamber.

Source : https://www.africa-newsroom.com/press/african-ener...