Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

La Communauté Internationale apporte son soutien au dialogue inter-togolais


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Février 2018 modifié le 10 Février 2018 - 18:04


Début de la marche au niveau d’Atikoumé, à Lomé, Togo, le 7 novembre 2017. (VOA/Kayi Lawson)
Début de la marche au niveau d’Atikoumé, à Lomé, Togo, le 7 novembre 2017. (VOA/Kayi Lawson)
Lomé, le 09 février 2018- L’Union Européenne (UE), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), les ambassades de France, d’Allemagne et des Etats-Unis ainsi que la Coordination du Système des Nations Unies (SNU), à travers une déclaration commune rendue publique ce vendredi 9 février, se félicitent de l'ouverture prochaine du dialogue politique togolais et de la disponibilité de tous les camps à y prendre part.

A travers cette déclaration, ces représentations diplomatiques ont appelé la classe politique togolaise à faire preuve de « bonne foi » et à donner une chance pour la réussite de ce dialogue.

« Elles encouragent les acteurs politiques à travailler de bonne foi pour aboutir à un consensus sur les réformes institutionnelles et constitutionnelles ainsi qu’à se mobiliser ensemble pour les mettre en œuvre », ont indiqué ces institutions.

Notons qu’à travers leur déclaration, l’Union européenne, les ambassades de France, d’Allemagne et des Etats-Unis ainsi que la Coordination du Système des Nations Unies, apportent leur soutien au processus engagé. Un travail qui selon elles, a été rendu possible grâce à l’implication « résolue » des autorités ghanéennes et guinéennes.

Rappelons que les pourparlers entre le pouvoir et l’opposition doivent s’ouvrir le 15 février prochain. Les débats tourneront autour de la modification constitutionnelle qui prévoit une limitation à deux du nombre des mandats présidentiels. Ce dialogue va permettre à la classe politique du Togo de mettre un terme à la crise sociopolitique qui secoue le Togo depuis le 19 août 2017.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 15:54 Fusillade de Strasbourg : réaction du Roi du Maroc