Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
MEDIAS

La frayeur obsédante des réseaux sociaux au Tchad


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 8 Février 2018 modifié le 8 Février 2018 - 23:14


Le journaliste et directeur de publication d'Alwihda Info, Djimet Wiché a été brutalisé ce matin à N'Djamena par deux agents des services de renseignements, alors qu'il couvrait la marche pacifique de la société civile. Les agents qui l'ont pris à parti, ont subtilisé de force sa caméra ainsi que sa carte de presse, l'accusant de véhiculer des images sur les réseaux sociaux.

Ceux-ci ont également tenté de récupérer son téléphone portable lorsqu'une patrouille de police du CSP 4 est intervenue. Djimet Wiché a été interpellé par les forces de l'ordre, avant d'être relâché.

Les policiers l'ont mis en garde contre toute publication d'images des manifestants et l'ont sommé de les effacer. Son matériel lui a été remis, ainsi que sa carte de presse.

Alwihda Info condamne cette nouvelle violation de la liberté de la presse et précise que le journaliste Djimet Wiché n'a enfreint aucune règle en exerçant son métier. Le Haut conseil de la communication en est appelé à sa responsabilité en tant qu'organe régulateur des médias au Tchad.