Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

La présidente de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim "rejette toute perspective de démission" (déclaration)


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Mars 2018 modifié le 14 Mars 2018 - 16:09

Madame Ameenah Gurib-Fakim, Présidente de la République de Maurice, s'exprime au sujet des récentes allégations, dans un communiqué du cabinet présidentiel parvenu à Alwihda Info.


Madame Ameenah Gurib-Fakim, Présidente de la République de Maurice. Crédits photo : DR
Madame Ameenah Gurib-Fakim, Présidente de la République de Maurice. Crédits photo : DR
Après plusieurs semaines d'attaques infondées et de fausses allégations à son encontre, Madame Ameenah Gurib-Fakim, Présidente de la République de Maurice entend prendre la parole pour rétablir les faits et protéger son honneur et sa réputation auprès de ses concitoyens, selon le communiqué parvenu à Alwihda Info.

Scientifique respectée, Madame Ameenah Gurib-Fakim a été invitée à apporter son soutien à diverses institutions et fondations. En novembre 2015, elle s'est jointe bénévolement au conseil d'administration du Planet Earth Institute (PEI) pour diriger une campagne de sensibilisation visant à développer capacités scientifiques les sciences sur le continent africain. Dans le cadre de ses fonctions, elle a reçu en Mai 2016 carte bancaire pour la défrayer de ses déplacements et autres dépenses logistiques liées à sa mission.

Mme Ameenah Gurib-Fakim qui disposait déjà d'une carte bancaire identique délivrée par la même banque, a utilisé par inadvertance la carte du PEI pour des dépenses extérieures au cadre de sa mission pour un montant global de 26.000 USD. Elle en a elle-même immédiatement informé le PEI et demandé un relevé détaillé. Elle a rigoureusement et aussitôt remboursé par virement bancaire ces dépenses spécifiques, mais aussi toutes les autres dépenses engagées par le PEI pour sa mission. Cela a été confirmé par le PEI dans un communiqué publié sur leur site Web (http://planetearthinstitute.org.uk/).

"Ameenah Gurib-Fakim n'a DONC jamais reçu NI cadeaux, NI faveurs, NI salaires ou frais de PEI, ni bénéficié d'avantages indus. SA mission s'est terminée le 20 mars 2017", souligne la déclaration.

Compte tenu de ces faits, Madame Ameenah Gurib-Fakim a été surprise d'être l'objet d'attaques aussi violentes et cruelles un an plus tard, d'autant plus que des méthodes abjectes - telle que la diffusion illégale de relevés bancaires - étaient utilisées avec une intention malveillante.

N'ayant rien à se reprocher et pouvant apporter des preuves corroborantes, Madame Ameenah Gurib-Fakim rejette toute perspective de démission. Elle est également prête à intenter une action en justice pour se défendre contre les accusations calomnieuses qui la visent, conclut le communiqué.