Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Le Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS) et la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) renforcent leur coopération pour autonomiser les femmes engagées dans la consolidation de la paix dans l


- 17 Mai 2019 modifié le 1 Janvier 1970


United Nations Office for West Africa and the Sahel (UNOWAS)
Télécharger le logo

Le Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS) et la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en partenariat avec l'École des cadres du système des Nations Unies (UNSSC), le Réseau de l'Afrique de l'Ouest pour la consolidation de la paix ( WANEP) et le Centre International Kofi Annan de Formation au Maintien de la Paix  (KAIPTC) ont organisé, du 13 au 17 mai 2019 dans les locaux du KAIPTC à Accra, un atelier de formation des formateurs.

Le commandant adjoint du KAIPTC, le Brigadier général Irvine Nii-Ayitey Aryeetey, a ouvert la cérémonie de clôture. Parmi les invités de marque, nous pouvons citer Mme Freda Prempeh, Vice-ministre du Ghana, chargée de la problématique genre, de la protection sociale et de la protection de la femme ; M. Pingrenoma Zagre, Ambassadeur du Burkina Faso au Ghana ; M. Ron Strikker, Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas au Ghana. Les missions diplomatiques du Mali et du Canada étaient également représentées.

L'atelier découle d’un engagement fort de la CEDEAO et d'UNOWAS à renforcer l'autonomisation des femmes engagées dans la consolidation de la paix en Afrique de l'Ouest et au Sahel.

Plus de 30 participants représentant onze pays de la région ont été formés à l’analyse des conflits, à la médiation et aux dimensions genre des conflits, avec comme documents de base, le Cadre de prévention des conflits de la CEDEAO et le Manuel d’analyse des conflits d’UNOWAS.

Au cours de la formation, les participants ont été outillés de compétences nécessaires pour former les femmes concernées à l’analyse et à la prévention des conflits dans leur pays et leur communauté.

Afin de maximiser l'impact de ces efforts, la CEDEAO et l'UNOWAS ont convenu de renforcer les liens entre les initiatives de paix régionales, nationales et locales en capitalisant sur les structures institutionnelles existantes, y compris les bureaux d'alerte précoce et de représentation spéciale de la CEDEAO et du groupe de travail régional Femmes, Jeunes, Paix et Sécurité.

« Aujourd'hui, l'Afrique de l'Ouest connaît un élan positif en termes de sensibilisation à la promotion du leadership des femmes et de leur participation au maintien de la paix. Sans l’inclusion des femmes, la paix n’est pas durable. Nous devons redoubler d'efforts pour soutenir le renforcement des capacités et la formation professionnelle des femmes. UNOWAS est déterminé à travailler avec la CEDEAO pour atteindre cet objectif important », a déclaré le Représentant spécial des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, lors de la cérémonie de clôture.

Pour sa part, Mme Onyinye Onwuka, représentante de la CEDEAO, chef de la Division des affaires politiques et de la coopération internationale, a souligné que « l'atelier régional de formation des formateurs coïncidait avec le 10ème anniversaire du cadre novateur de prévention des conflits de la CEDEAO (ECPF) dont les femmes, la paix et la sécurité sont l'une des quinze composantes. « Il est essentiel d'encourager une approche intégrée parmi les acteurs internationaux, régionaux et nationaux afin de renforcer les capacités des femmes en matière d'analyse et de prévention des conflits, » a-t-elle déclarée.

Avec le soutien d'autres partenaires, La CEDEAO et UNOWAS restent déterminés à consolider leur collaboration pour autonomiser les femmes qui construisent la paix dans la région.

Distribué par APO Group pour United Nations Office for West Africa and the Sahel (UNOWAS).


Source : https://www.africa-newsroom.com/press/the-united-n...