Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Groupe de la Banque africaine de développement devient actionnaire de l'Africa Finance Corporation


Alwihda Info | Par AMA - 13 Novembre 2019 modifié le 13 Novembre 2019 - 20:17


Le Groupe de la Banque africaine de développement devient actionnaire de l'Africa Finance Corporation. © DR
Le Groupe de la Banque africaine de développement devient actionnaire de l'Africa Finance Corporation. © DR
LAGOS, Nigéria - L'Africa Finance Corporation (« AFC » ou « le Groupe »), le principal fournisseur de solutions d'infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui que le Groupe de la Banque africaine de développement (« BAD »), l'institution financière supranationale africaine de qualité la mieux notée (AAA), a investi 50 millions de dollars dans le capital de l'AFC.

L'investissement de la BAD dans l'AFC va permettre aux deux institutions d'accélérer le développement des infrastructures et la prestation sur le continent en renforçant les possibilités de cofinancement, la mise en œuvre conjointe, le transfert des connaissances et le développement des capacités au profit de l'Afrique. L'arrivée de la BAD en tant qu'actionnaire et membre DFI (institution de financement du développement) de l'AFC complète la stratégie de l'AFC qui s'attaque au problème du manque d'infrastructures en Afrique, avec la mission affichée de la BAD de contribuer à réduire la pauvreté, d'améliorer les conditions de vie des Africains et de mobiliser des ressources au profit du développement économique et social du continent. 

La prise de participation dans l'AFC élargit encore l'actionnariat de l'AFC et fait suite aux investissements effectués récemment dans l'African Re-Insurance Corporation de l'AFC et la République du Ghana. Dans le cadre de la prise de participation, la BAD sera représentée au conseil d'administration de l'AFC. 

Samaila Zubairu, président-directeur général de l'AFC, a commenté la conclusion de la prise de participation de la BAD en ces termes : « L'AFC accueille chaleureusement la BAD en tant qu'actionnaire et partenaire stratégique, avec lequel nous allons poursuivre notre collaboration pour combler le manque d'infrastructures en Afrique et relever les défis de l'environnement commercial. Le mandat de l'AFC s'inscrit stratégiquement dans l'objectif de la BAD d'intégrer, de dynamiser et d'industrialiser l'Afrique ».

M. Akinwumi Adesina, président de la BAD, a également commenté l'annonce : « La BAD partage la vision de l'AFC qui consiste à élaborer des réponses africaines au développement socio-économique du continent. Jusqu'à présent, nous avons déjà travaillé de concert à la réalisation de projets de transformation qui ont eu un impact tangible au fil des ans. 

« En devenant actionnaire, ce développement est donc une évolution naturelle de notre partenariat, qui permettra à son tour d'apporter des solutions aux défis que posent les infrastructures en Afrique, à un rythme plus rapide. Ces solutions seront conformes aux normes les plus élevées, elles créeront de la valeur pour les acteurs intéressés et favoriseront le développement durable et la croissance économique sur le continent africain.