Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Parlement approuve le projet de loi relatif à la création du District autonome du Grand Lomé


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Novembre 2019 modifié le 15 Novembre 2019 - 05:55


Le Parlement approuve le projet de loi relatif à la création du District autonome du Grand Lomé. © Alwihda Info
Le Parlement approuve le projet de loi relatif à la création du District autonome du Grand Lomé. © Alwihda Info
Lomé - Les députés ont voté ce mercredi 13 novembre 2019 à l’Assemblée nationale, le projet de loi relatif à la création du District autonome du Grand Lomé.

Le texte adopté en Conseil des ministres le 9 octobre dernier vient en complément à la loi portant décentralisation et libertés locales au Togo. Compte-tenu du statut de Lomé comme capitale du Togo, l’Etat conserva une influence sur la gestion de la ville et de ses banlieues.

« La création de cette entité est motivée par la nécessité d'exécuter des actions propres à la capitale dont certains volets d’aménagement, d’entretien, de fonctionnalité et de modernisation vont au-delà des compétences des commune », a rappelé le ministre de l’administration territoriale Payadowa BOUKPESSI, avant l’adoption du texte.

Le District disposera d’un conseil de 53 conseillers membres, dont 26 élus locaux, et 27 personnalités nommées par le Président de la République y compris le Gouverneur qui sera à sa tête. Il regroupe les préfectures d’Agoè-Nyivé et du Golfe ainsi que les treize (13) communes de ces deux préfectures.

L’assainissement de la capitale et de l’ensemble du Grand Lomé ; la protection de l’environnement ; la planification de l’aménagement du territoire du district autonome ; la promotion et la réalisation des actions économiques, sociales et culturelles, sont entre autres missions qui lui sont assignées.

Au-delà de ces attributions, le District pourra également avoir à sa charge, la gestion des infrastructures d’importance nationale à caractère commercial sportif, sanitaire, culturel, etc. telles que les marchés et les hôtels, etc. construits par l’État.  Notons enfin que le siège du District Autonome du Grand Lomé est situé à Lomé à l’emplacement de l’ancienne mairie de Lomé.