Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Togo envisage de construire 240 km de lignes haute tension


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 3 Septembre 2019 modifié le 3 Septembre 2019 - 08:09


Lomé - Le gouvernement ambitionne de construire 240 km de lignes haute tension et 23 postes de distribution d’énergie électrique à travers le pays dans les années à venir.

Cet ambitieux projet a été présenté vendredi dernier aux investisseurs japonais, par Adjadi Shegun Bakary, Conseiller du Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé en matière énergétique, au cours d’une réunion organisée en marge de la 7è conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD7).

L’objectif était d’amener les opérateurs économiques japonais à investir dans ce projet qui une fois réalisé devrait booster le taux d’électrification dans le pays, qui selon Marc Ably-Bidamon, ministre togolais charge des Energies, a atteint 45% en 2018.

De fait, le projet s’inscrit dans le cadre des initiatives que portent les pouvoirs publics togolais en ligne avec leur objectif de porter à 75% le taux d’électrification à l’horizon 2025 et d’atteindre une couverture universelle en énergie d’ici à 2030.

Hormis les lignes tension de 240 km, Adjadi Shegun Bakar a également expliqué au cours de la rencontre aux investisseurs japonais les ambitions du Togo en matière de développement des énergies solaires.

L’objectif du gouvernement togolais est d’avoir 50% de part du renouvelable dans le mix énergétique et faire du pays, un pionnier en matière d’énergie propre sur le continent africain à l’horizon 2030.