Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Togo, le Burkina Faso et le Niger font une évaluation de leurs systèmes informatiques douaniers


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 28 Février 2020


Le Togo, le Burkina Faso et le Niger font une évaluation de leurs systèmes informatiques douaniers. © DR/Togo First
Le Togo, le Burkina Faso et le Niger font une évaluation de leurs systèmes informatiques douaniers. © DR/Togo First
Lomé - Il s’est ouvert ce jeudi 27 février 2020 au siège de l’Office Togolais des Recettes (OTR) à Lomé, une session de travail qui réunit les acteurs des systèmes informatiques douaniers du Burkina Faso, du Niger et du Togo.

Cette rencontre de 3 jours permettra aux participants de faire une évaluation de l’interconnexion des systèmes informatiques douaniers des 3 pays concernés. C’est le 23 août 2019 que les responsables des administrations douanières des 3 Etats ont procédé en terre burkinabè à la signature d'un protocole d'accord, actant ainsi la mise en vigueur du système interconnecté de gestion des marchandises en transit (SIGMAT).

Cette cérémonie a été couplée de la signature de l’instruction-cadre relative à l’interconnexion des systèmes informatiques des administrations douanières des 3 pays. Ce texte a été validé lors d'une réunion des experts des trois administrations douanières à Ouagadougou, du 20 au 22 août 2019 en prélude à la signature du protocole d'accord.

Pour rappel, le projet d’interconnexion des systèmes informatiques douaniers du Togo, du Burkina Faso et du Niger mis en œuvre par la Commission avec l’appui technique de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), est financé à hauteur de 1 093 786 867 de FCFA par l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA). Son objectif est de réduire considérablement le temps consacré aux procédures de transit sur le corridor Lomé-Ouagadougou-Niamey et contribuer ainsi à la fluidification du trafic entre les 3 pays.