Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le Togo passe en revue les réformes réalisées dans la gestion des finances publiques


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 24 Août 2019 modifié le 24 Août 2019 - 13:19


Siège du ministère togolais de l'Economie et des finances à Lomé. © LTA
Siège du ministère togolais de l'Economie et des finances à Lomé. © LTA
Lomé - Le ministère de l’Economie et des Finances (MEF) a ouvert ce jeudi 22 août 2019 à Lomé, en collaboration avec la Banque mondiale et l’Union européenne, l’atelier national consacré à la revue de performance des réformes réalisées dans la gestion des finances publiques à fin juin 2019, dans les départements ministériels et institutions de l’Etat.

C’est le secrétaire permanent chargé des reformes AHARH-Mongo Kpessou, qui a ouvert les travaux de cette revue. Il avait à ses côtés le Directeur de cabinet du ministère de l’économie et des finances, Kossi TOFIO, le Directeur National du Contrôle, Financier PANIAH Agbénoxevi et la Conseillère du Ministre de l’économie et des Finances, Amina Billa Bambara.

Selon le secrétaire permanent, « les revues des réformes des finances publiques permettent de mesurer le niveau de la mobilisation des recettes en vue d’apporter un soutien à la réalisation des politiques publiques prévues dans le budget de l’Etat dont la bonne exécution ouvre la voie au développement du pays ».

« Après les six premiers mois de l’année 2019 », cet exercice se révèle donc « nécessaire », estime-t-il. A terme, l’idée est de permettre de prendre des dispositions nécessaires pour de meilleurs résultats à la fin de l’année, conformément aux plans de travail et budget annuel (PTBA 2019) établis et validés en début d’année, a-t-il déclaré dans son discours inaugural.

Ainsi, sur les 47 activités de réformes programmées au premier semestre de l’année en cours, 17 ont été réalisées, 25 sont en cours de réalisation et 5 non réalisées, soit 89,4% d’activités réalisées ou en cours de réalisation.

La tenue de la comptabilité, la mise en œuvre du nouveau code des impôts en vue de l’amélioration de la mobilisation de l’administration fiscale et partant de la mobilisation des recettes, l’adoption d’un décret portant création, attribution, organisation et fonctionnement de l’Inspection Générale des Finances (IGF), l’amélioration du climat des affaires et le processus de mise en œuvre du budget de l’Etat sous forme de programmes, sont entre autres réformes opérées.

Au-delà des avancées enregistrées et saluées lors de cette revue par les partenaires techniques, le pays compte poursuivre les efforts pour l’actualisation des budgets programmes, la prise des textes d’application complémentaires de la Loi de finance de 2014, la révision du système d’information et des organigrammes des ministères et institutions conformément à la Loi de finance et surtout, en matière des investissements publics puis des mesures à l’endroit des ministères sectoriels pour l’exécution dans les délais desdits investissements.

Rappelons que chaque année, le Togo organise deux revues de réformes, conformément à sa stratégie des réformes adoptée par décret en 2010. Cela permet aux autorités d’évaluer les performances dans la mise en œuvre de ces réformes et d’identifier aussi les difficultés afin de prendre les dispositions pour les corriger.