Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le gouvernement togolais autorise la 4G pour permettre à la population de disposer d’une connexion à haut débit


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Mai 2018 modifié le 12 Mai 2018 - 01:19


Crédits photo : DR
Crédits photo : DR
Lomé - Par un décret pris en Conseil des ministres le mardi 8 mai 2018, le gouvernement a donné autorisation au Ministre des Postes et de l’Economie Numérique, Cina Lawson de renouveler jusqu’en 2032 les licences aux deux opérateurs de téléphonie mobile (Togo Cellulaire et Moov) et d’accorder de nouvelles licences pour la 4G.

Selon le communiqué, ce décret permettra à la population togolaise de bénéficier d’une connexion internet fluide et d’un service de téléphonie mobile de bonne qualité et à moindre coût. Jusqu’à l’adoption de ce décret, les utilisateurs des services mobiles Internet au Togo n’ont accès qu’à la 3G.

Toutefois, le décret vise à mobiliser des ressources financières nécessaires pour réaliser l’objectif de couverture 4G d’au moins 40% de la population à l’horizon 2022 et le développement de l’économie numérique au Togo. La décision d’introduire la 4G dans les offres de l’internet traduit une fois de plus l’ambition des plus hautes autorités à faire du Togo un hub numérique de la sous-région.

Car en effet, depuis 2017, plusieurs initiatives ont été mise en place pour accélérer le processus devant permettre d’atteindre cet objectif. On se souvient qu’en Avril 2017, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a officiellement lancé le projet « E-gouvernement » qui a permis le raccordement à internet haut débit de 560 bâtiments administratifs de Lomé à Kara (543 à Lomé, 17 à Kara). Le lancement de ce projet offre par exemple la possibilité au citoyen togolais, d’accomplir aisément en ligne les démarches administratives et d’obtenir des réponses dans les meilleurs délais.

Soucieux de permettre toujours à la population de disposer d’une connexion de qualité et à moindre coût, le gouvernement a attribué en juin 2017, des licences à deux sociétés fournisseurs d’internet. Il s’agit de la société TEOLIS et GVA. Sept mois après l’attribution de la licence, ces deux sociétés ont effectivement démarré leurs activités, respectivement en février et en mars dernier permettant du coup à la population d’avoir le choix entre les opérateurs sur un marché longtemps dominé par l’opérateur publique (Togotelecom) et les privés, (Moov, Café informatique) et de bénéficier de la baisse des prix sur les différents services qu’ils fournissent.