Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le gouvernement va réhabiliter le Hall technologique de l’Ecole Supérieure d’Agronomie de l’Université de Lomé


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Février 2018 modifié le 10 Février 2018 - 18:06


L'université de Lomé. Crédits photo : DR
L'université de Lomé. Crédits photo : DR
Lomé, le 9 février 2018- L’Ecole Supérieure d’Agronomie (ESA) située dans l’enceinte de l’Université de Lomé sera dotée dans les prochains jours d’un Hall technologique entièrement rénové pour améliorer la qualité de la formation des étudiants.

Les travaux de construction de l’ouvrage sont à mettre sur le compte du gouvernement togolais grâce à la phase additionnelle du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest –Projet Togo (PPAAO-Togo). Au total, les travaux porteront sur la réhabilitation du parc matériel agricole, de l’atelier des travaux pratiques, d’une salle de cours, d’une salle de recherche et de deux (2) bureaux. L’infrastructure sera financée par le gouvernement togolais avec le soutien de l’Association Internationale de Développement (IDA) qui est une institution appartenant à la Banque Mondiale. L’IDA travaille au Togo en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique pour la mise en œuvre du PPAAO.

Le PPAAO a pour objectif de générer et d’accélérer l’adoption de technologies améliorées dans les principaux domaines agricoles prioritaires des pays impliqués dans le PPAAO, technologies qui s’alignent sur les principales priorités agricoles de la sous-région. Il vise également à fournir aux producteurs des technologies pour accroître et améliorer la compétitivité des principales spéculations dans chaque pays bénéficiaire. Le Togo a été éligible à ce projet en 2008 tout comme d’autres pays de la sous-région tels que le Bénin, la Gambie, la Guinée, le Liberia, le Niger et la Sierra Leone.

Notons que l’Ecole Supérieure d’Agronomie est un établissement de l’Université de Lomé créé par décret N°72-181/PR du 05 septembre 1972. Elle a pour mission de former des cadres moyens et polyvalents, notamment des ingénieurs des travaux agricoles (niveau Bac + 3 ans) et des ingénieurs agronomes de conception (niveau bac + 5 ans) dans trois options à savoir l’agroéconomie, la production végétale et la production animale. L’ESA appuie l’innovation agricole par des activités de recherche-développement.