Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Les Parlementaires togolais s’outillent en analyse de budget-programme


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 10 Octobre 2019 modifié le 10 Octobre 2019 - 18:40


Les Parlementaires togolais s’outillent en analyse de budget-programme. © DR
Les Parlementaires togolais s’outillent en analyse de budget-programme. © DR
Lomé - Les députés togolais ont entamé ce mercredi 9 octobre 2019 à l’hémicycle, une nouvelle formation sur le budget-programme. La session devrait permettre à la représentation nationale de s’assurer que les priorités du PND se traduisent dans le projet de budget de l’Etat, gestion 2020.

La formation fait suite à celle organisée en juillet dernier sur le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB). L’objectif était de renforcer les capacités des parlementaires dans le domaine des DOB en vue de se conformer au nouveau cadre harmonisé des finances publiques, au sein des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

Cette fois-ci, la formation est initiée dans le but de permettre aux parlementaires d’approfondir leurs connaissances sur les innovations de la loi organique n° 2014-013 du 27 juin relative à la loi de finances (LOLF) ainsi que sur les techniques d’analyse du budget-programme.

Selon un expert formateur, les budgets-programmes riment davantage avec la Gestion Axée sur le Résultat (GAR) et les députés ont besoin de connaître cette loi. « Ceux-ci devraient savoir lire et analyser un budget-programme avant que la Loi de Finances Gestion 2020 qui sera calquée sur la présentation budget-programme, ne leur soit soumise pour éventuelle adoption à l’Assemblée nationale », a-t-il expliqué.

Cette formation donnera à la représentation nationale les moyens d’influencer sur le choix budgétaire du gouvernement. Aussi permettra-t-elle aux députés de veiller à la bonne mise en œuvre de la loi de Finances gestion 2020.

Pour Yawa TSEGAN, l’Assemblée nationale doit jouer un rôle essentiel au côté du gouvernement pour l’enracinement de la bonne gouvernance économique et financière du Togo. « Il nous reviendra d’améliorer notre grille d’examen de la loi de Finances qui demeure un indicateur en matière de bonne gouvernance et un gage de préservation du mieux-être de nos valeureuses populations », a lancé la Présidente de l’Assemblée nationale à l’intention de ses collègues.

Notons que le budget-programme comporte 3 types d’innovations notamment au niveau de la comptabilité, des statistiques et au niveau budgétaire. On détaille que l’accent sera mis dans la requête, sur les résultats à atteindre.

Avec le budget-programme, « ce seront des programmes assez globalisés qui comportent en eux-mêmes toutes les natures des dépenses : fonctionnement, salaires, transferts courants et investissements », indique-t-on. Un autre trait caractéristique du budget-programme, c’est « la responsabilisation des acteurs vis-à-vis des moyens alloués et la redevabilité ».

La formation est soutenue par la Banque Mondiale et l’Union Européenne à travers le Projet d’appui à la gouvernance économique (PAGE). Elle se déroule en deux groupes. Le 1er a lieu les 09 et 10 alors que le second se tient les 14 et 15 octobre prochains.